Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2015 → La Tolérance à la salinité du pois chiche (Cicer arietinum L.)

Université Oran 1 - Ahmed Ben Bella (Université Es-Sénia) 2015

La Tolérance à la salinité du pois chiche (Cicer arietinum L.)

GAID Sara

Titre : La Tolérance à la salinité du pois chiche (Cicer arietinum L.)

Auteur : GAID Sara

Université de soutenance : Université Oran 1 - Ahmed Ben Bella (Université Es-Sénia)

Grade : Magister 2015

Résumé
La salinisation des eaux et des sols, est considérée comme un facteur limitant majeur de la production agricole dans plusieurs pays méditerranéens dont l’Algérie fait partie. Pour valoriser les zones salines et/ou les zones n’ayant que des ressources en eau saumâtre, il est impératif de sélectionner des variétés capables de se développer et de produire dans ces zones. Afin de comprendre les mécanismes impliqués dans la tolérance des végétaux à la salinité nous avons étudié les paramètres physiologiques et biochimiques liés à l’adaptation à la salinité du pois chiche (Cicer arietinum L.).Deux séries d’expériences sont réalisées sur dix variétés, la première a pour objet de comparer leur comportement germinatif en conditions de laboratoire sous contrainte saline, alors que pour la deuxième, il s’agit de comparer le comportement morphologique, biochimique et hydrique des plantules sous différentes concentrations de NaCl (0 ; 68 et 170 mM.l-1). D’après la première série, on a cherché à distinguer ceux qui sont résistantes de ceux qui sont sensibles en étudiant quelques paramètres au cours du stade germinatif. Les mesures effectuées ont concerné la précocité, la cinétique, le taux de germination quotidien et final et la longueur de la radicule. Pour ce dernier paramètre les résultats ont fait l’objet d’une analyse statistique pour sélectionner les quatre variétés les plus tolérantes. Cela pour passer à la deuxième série d’expérimentation qui consiste à faire semer les quatre variétés dans un substrat constitué du sol et du terreau sous les mêmes concentrations. On a étudié leur comportement, en comparant la hauteur de leur tiges principales, la teneur en eau des tiges et des racines, la teneur en chlorophylle a, b et totale, dont les résultats sont également analysés statistiquement. Les résultats obtenus suggèrent que le taux final de la germin ation de la majorité des variétés étudiés n’est pas affecté par la salinité ; alors que pour les autres paramètres, une grande variabilité dans le comportement est enregistrée entre eux sous les conditions salines. Par contre, l’effet de la salinité est significatif sur le paramètre longueur de la radicule, ce qui nous a permis de classer les variétés selon leur tolérance.Pour la deuxième partie, les résultats obtenus ont montré que le stress salin appliqué a affecté la majorité des paramètres étudiés. A cet effet, la présence de NaCl a entraîné une diminution significative dans la hauteur des tiges des plantes ; de même, il y a une diminution du rendement photosynthétique expliquée par la diminution de la teneur en chlorophylle a, b et totale, ce qui est signalée aussi pour la teneur en eau.

Mots clés : Pois Chiche (Cicer Arietinum L.) ; Variétés ; Stress Salin ; Nacl ; Tolérance ; Germination ; Longueur De La Radicule ; Stade Jeune ; Chlorophylle ; Teneur Relative En Eau.

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 16 septembre 2018