Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1991 → DIVERSITE GENETIQUE DE FRANKIA, SYMBIOTE DE CASUARINA EQUISETOFILA L. JOHNSON EN AFRIQUE DE L’OUEST (SENEGAL ET GAMBIE)

Université de Paris 7 (1991)

DIVERSITE GENETIQUE DE FRANKIA, SYMBIOTE DE CASUARINA EQUISETOFILA L. JOHNSON EN AFRIQUE DE L’OUEST (SENEGAL ET GAMBIE)

MAGGIA, LAURENT

Titre : DIVERSITE GENETIQUE DE FRANKIA, SYMBIOTE DE CASUARINA EQUISETOFILA L. JOHNSON EN AFRIQUE DE L’OUEST (SENEGAL ET GAMBIE)

GENETIC DIVERSITY OF FRANKIA ASSOCIATED WITH CASUARINA EQUISETIFOLIA L. JOHNSON IN WEST AFRICA (SENEGAL AND GAMBIA)

Auteur : MAGGIA, LAURENT.

Université de soutenance  : Paris 7

Grade : Doctorat : SCIENCES BIOLOGIQUES FONDAMENTALES ET APPLIQUEES, PSYCHOLOGIE : 1991

Résumé
UNE PROSPECTION MENEE A TRAVERS LES TERRITOIRES SENEGALAIS ET GAMBIEN, NOUS A PERMIS DE RECOLTER DES NODULES SUR LES RACINES DE 91 PLANTS DE CASUARINA EQUISETIFOLIA IMPLANTES DANS CETTE REGION. CENT SEPT SOUCHES DE FRANKIA ONT PU ETRE ISOLEES A PARTIR DES NODULES DE SEULEMENT 22 PLANTS. SEULEMENT 80 SOUCHES ON PU ETRE CULTIVEES DE MANIERE CONSTANTE ET EN ASSEZ GRANDE QUANTITE POUR PERMETTRE LES EXPERIMENTATIONS DANS CE TRAVAIL. L’ETUDE DE LA DIVERSITE GENETIQUE EXISTANT AU SEIN DE CETTE COLLECTION DE FRANKIA A ETE FAITE EN ESSAYANT DE CARACTERISER CES SOUCHES PAR DIFFERENTES METHODES. CHACUNE DES METHODES SUIVANTES : 1) EVALUATIONS DU POUVOIR D’INFECTION ET DE L’EFFECTIVITE DE CES SOUCHES VIS-A-VIS DE CASUARINA EQUISETIFOLIA ; 2) HYBRIDATION D’UNE PORTION D’ADN EXTRAIT DE CES SOUCHES ET AMPLIFIEE PAR PCR (POLYMERASE CHAINE REACTION) AVEC DES SOUCHES D’ADN CHOISIES ; 3) ETUDE DU POLYMORPHISME DE LA LONGUEUR DES FRAGMENTS DE RESTRICTION (RFLP) OBTENUS PAR CLIVAGE D’UNE PORTION D’ADN AMPLIFIE (PCR) PAR UNE ENDONUCLEASE CHOISIE ; 4) ETUDE DES PROFILS ENZYMATIQUES (ESTERASE) DE CES SOUCHES, NOUS A PERMIS DE CARACTERISER CES SOUCHES ET DE LES REPARTIR EN PLUSIEURS GROUPES. LES RESULTATS QUE NOUS AVONS OBTENUS CONFIRMENT LES INFORMATIONS PRISES DANS LA LITTERATURE SELON LESQUELLES IL EST PARFOIS DIFFICILE D’ISOLER ET DE CULTIVER FRANKIA. ILS METTENT TOUS AUSSI EN EVIDENCE LA PRESENCE D’UNE DIVERSITE GENETIQUE IMPORTANTE AU SEIN DE LA POPULATION SENEGALO-GAMBIENNE DE SOUCHES DE FRANKIA ISOLEES DE CASUARINA EQUISETIFOLIA. CETTE POPULATION S’ORGANISE EN DIFFERENTS GROUPES A PARTIR DES RESULTATS DE CARACTERISATION OBTENUS POUR CHAQUE SOUCHE. UN NOMBRE RESTREINT DE SOUCHES DIFFERENTES LES UNS DES AUTRES (7/75) FORMENT UN GROUPE HETEROGENE ENCORE MAL DEFINI QUI SE DIFFERENCIE NETTEMENT DES AUTRES GROUPS PLUS HOMOGENES. DES OBSERVATIONS PONCTUELLES FAISANT APPARAITRE L’INFECTION DE PLANT D’HIPPOPHAE RHAMAOIDES PAR DES SOUCHES DE FRANKIA DE CASUARINA, NOUS ONT FAIT ABORDER LE PROBLEME DE COINFECTION

Mots clés : FIXATION SYMBIOTIQUE DE L’AZOTE - NODULATION - FRANKIA - CASUAR - NA EQUISETIFOLIA - PROFILS ENZYMATIQUES - P.C.R. - SONDES - R.F.L.P

Présentation (SUDOC-ABES)

Texte intégral (IRD)

Page publiée le 3 mars 2009, mise à jour le 7 janvier 2017