Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2017 → Evaluation du risque écologique et sanitaire de la contamination des eaux et des sédiments d u barrage Beni Haroun (Wilaya de Mila)

Université 8 mai 1945 de Guelma (2017)

Evaluation du risque écologique et sanitaire de la contamination des eaux et des sédiments d u barrage Beni Haroun (Wilaya de Mila)

Habila, Safia

Titre : Evaluation du risque écologique et sanitaire de la contamination des eaux et des sédiments d u barrage Beni Haroun (Wilaya de Mila)

Auteur : Habila, Safia

Université de soutenance : Université 8 mai 1945 de Guelma

Grade : Doctorat 2017

Résumé
Le lac du barrage de Beni Haroun, situé dans la wilaya de Mila Nord Est d’Algérie, est considéré comme la plus importante source d’eau potable, d’irrigation et de la pèche en Algérie. Ce travail de thèse s’intéresse particulièrement à l’étude de la pollution des eaux et de sédiments du lac du barrage par les métaux lourds et les polluants organiques persistants (POPs). Afin d’atteindre notre objectif, ce travail s’est appuyé sur une approche mixte associant d’une part l’utilisation des analyses physico-chimiques telles que les mesures des concentrations des métaux lourds ( plomb (Pb), cadmium (Cd ) et chrome (Cr) ) dans les eaux, dans les sédiments et dans les muscles des poissons et d’autre part la recherche des POPs dans les eaux et les sédiments, a cet effet, l’utilisation des biomarqueurs (EROD, BFCOD, AChE, ; CaE, CAT , GST, GR, GSH et MDA) chez trois espèces de poissons (Abramis brama, Barbus callensis et Cyprinus carpio) a été retenue. Pour mener à bien le présent travail, il s’est avéré indispensable d’appliquer la technique des bio- essais qui porte sur le test des extraits des sédiments sur les lignées cellulaires des poissons (PLHC1 et RTG2). Les résultats des analyses physico-chimiques montrent clairement la détérioration de l’écosystème aquatique du barrage aussi bien au niveau des eaux qu’au niveau des sédiments, cela se traduit par les concentrations assez élevées des différents métaux lourds (Pb, Cd, Cr) confirmées même dans les muscles de l’espèce Cyprinus carpio. Ces résultats ont montré aussi l’existence de certains polluants organiques fortement toxiques pour l’environnement. Il s’agit essentiellement des hydrocarbures polycycliques aromatiques (HAPs), des phtalates et de certains organochlorées. Les résultats des dosages des biomarqueurs chez l’espèce Cyprinus carpio ont montré que cette espèce est soumise à un stress chimique qui se traduit par une inhibition des activités EROD, AChE et CaE et une induction et/ou inhibition des activités CAT, GST, GR et GSH et une augmentation du taux de MDA. Les résultats des mesures des activités EROD (CYP1A) et BFCOD (CYP3A) dans les espèces Abramis brama et Barbus callensis et les cellules des poissons ont montré que le lac du barrage est contaminé par les inducteurs des EROD (CYP1A) et BFCOD (CYP3A). Cette étude a montré l’utilité de l’utilisation intégrée des analyses physico-chimiques des biomarqueurs et des biosessais pour évaluer la qualité des milieux aquatiques. Cette étude a aussi montré que les espèces Abramis brama, Barbus Callensis et Cyprinus carpio sont des espèces prometteuses d’être utilisées comme espèces sentinelles dans les programmes de biomonitoring en Afrique du Nord.

Présentation

Version intégrale (9,81 Mb)

Page publiée le 16 mai 2019