Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2015 → Performance de la filière laitiere locale par le renforcement de la coordination contractuelle entre les acteurs : Cas de la wilaya de Tizi-ouzou-Algerie

Université Mouloud Mammeri Tizi Ouzou (2015)

Performance de la filière laitiere locale par le renforcement de la coordination contractuelle entre les acteurs : Cas de la wilaya de Tizi-ouzou-Algerie

MAKHLOUF Malik

Titre : Performance de la filière laitiere locale par le renforcement de la coordination contractuelle entre les acteurs : Cas de la wilaya de Tizi-ouzou-Algerie

Auteur : MAKHLOUF Malik

Etablissement de soutenance : Université Mouloud Mammeri Tizi Ouzou

Grade : Doctorat en Sciences Agronomiques Option : Economie rurale 2015

Résumé
La forte volatilité des cours mondiaux a fragilisé la politique laitière algérienne, questionnant l’intervention de l’Etat dans la régulation du secteur. Malgré la libéralisation de la transformation et de la distribution de la plupart des produits laitiers, l’Etat continue d’intervenir dans la régulation du prix du lait de base industriel, aliment essentiel de la majorité de la population qui croit rapidement. Nous proposons une évaluation fine de la nouvelle politique laitière. Nous présentons l’organisation et le fonctionnement de cette politique, nous analysons l’évolution et la variabilité des prix du lait, à la production et à la consommation, la performance relative du secteur de la transformation et, finalement, le coût budgétaire occasionné par la régulation publique. Nous discutons enfin, l’efficacité des moyens et des dispositifs mis en œuvre par l’Etat. L’analyse porte ensuite sur les transformations structurelles et organisationnelles qui se sont intervenues au niveau de la filière laitière locale suite à la mise en œuvre de la nouvelle politique laitière. Ces transformations se traduisent par de nouveaux comportements et de stratégies des différents acteurs de base de la filière et aussi par la mise en place de nouveaux mécanismes de coordination basés sur des relations contractuelles formelles. Les formes de coordination entre exploitants agricoles et acteurs en aval de la filière (collecteurs ou industriels) évoluent, durant ces dernières années, vers des formes de contrats de plus en plus formelles. Ces arrangements contractuels, en renforçant la coordination des acteurs au sein de la filière, contribuent au processus de modernisation de cette filière.

Mots clés : Algérie, analyse coût efficacité, politique laitière, contrat agricole, performance filière local

Présentation

Version intégrale (9,48 Mb)

Page publiée le 10 avril 2019