Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2017 → Contribution à l’étude phytochimique et l’évaluation des activités biologiques des extraits aqueux, méthanolique et alcaloïdique de deux plantes médicinales Daphne gnidium (L.) et Ephedra alata alenda

Université M’hamed Bougara de Boumerdès (2017)

Contribution à l’étude phytochimique et l’évaluation des activités biologiques des extraits aqueux, méthanolique et alcaloïdique de deux plantes médicinales Daphne gnidium (L.) et Ephedra alata alenda

Benkezzim Ferial et Derradji Lamia

Titre : Contribution à l’étude phytochimique et l’évaluation des activités biologiques des extraits aqueux, méthanolique et alcaloïdique de deux plantes médicinales Daphne gnidium (L.) et Ephedra alata alenda

Auteur : Benkezzim Ferial et Derradji Lamia

Université de soutenance : Université M’hamed Bougara de Boumerdès

Grade : Master en Biologie 2017

Résumé
Notre travail a eu pour objectifs d’évaluer l’activité antimicrobienne et antioxydante des polyphénols et des alcaloïdes de deux plantes : Ephedra alata alenda et Daphne gnidium L., nous avons procédé à une caractérisation des deux substances bioactives par la CCM. Le dosage des phénols totaux et des flavonoïdes des extraits aqueux et méthanolique des deux plantes est réalisé en utilisant les réactif de Folin-Ciocalteu et AlCl3. Les teneurs les plus importants en polyphénols et en flavonoïdes enregistrés sont celle de l’extrait aqueux d’E.alata (175,75 mg EAG/g) et l’extrait méthanolique de D. gnidium (4,138 mg EQ/g) respectivement. L’activité antioxydante a été évaluée en utilisant la méthode de réduction du radical libre DPPH. et cette activité a été observée dans tous les extraits étudiés. L’activité antimicrobienne a été déterminée sur quatre souches bactériennes, les extraits testés ont un effet sur ces souches sauf l’extrait aqueux de D. gnidium, avec une forte activité enregistré des alcaloïdes d’E.alata contre E. coli. La souche fongique A. aliaceus est sensible par contre au C. albicans s’est avérée résistante.

Mots clés : Ephedra alata alenda Daphne gnidium L Activité antimicrobienne métabolites secondaire

Présentation

Version intégrale (1,91 Mb)

Page publiée le 18 septembre 2018