Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2016 → Evaluation de l’activité antioxydante in vivo et hypoglycémiante des composés phénoliques d’extraits du lichen xanthoria parietina de la région de Boumerdès

Université M’hamed Bougara de Boumerdès (2016)

Evaluation de l’activité antioxydante in vivo et hypoglycémiante des composés phénoliques d’extraits du lichen xanthoria parietina de la région de Boumerdès

Agroum, Sabrina et Koucha, Salima

Titre : Evaluation de l’activité antioxydante in vivo et hypoglycémiante des composés phénoliques d’extraits du lichen xanthoria parietina de la région de Boumerdès

Auteur : Agroum, Sabrina et Koucha, Salima

Université de soutenance : Université M’hamed Bougara de Boumerdès

Grade : Master Académique en Biologie. Option : Biologie des Populations et des Organismes (B.P.O)

Résumé
Au cours du diabète, le stress oxydant et les anomalies lipidiques sont fréquents, prononcés et représentent des facteurs importants en cause dans le développement des complications liée au diabète. Les polyphénols ont montré une activité antioxydant et une capacité de prévenir les effets toxique du stress oxydant au cours du diabète. L’objectif de cette étude était d’évaluer le possible effet hypoglycémique et antioxydant de l’extrait méthanolique de Xanthoria parietina chez les rats rendus diabétiques par la STZ (40mg/g). Les résultats obtenus dans la présente étude montrent clairement que la STZ induit chez l’animal un diabète caractérisé par une hyperglycémie, une élévation des marqueurs du stress oxydant et une diminution du système de défense antioxydant enzymatique et non enzymatique. Cependant, l’extrait méthanolique entraîne une nette amélioration du statut antioxydant dans le foie. En effet, la diminution de la concentration du malonyldialdéhyde (MDA) de 29% et accroissement du taux du glutathion réduit (GSH) de 49.5%, l’augmentation de l’activité de la superoxyde dismutase (SOD) de 26.6% et de l’activité de la catalase (CAT) de 446.6% .D’autre part, l’effet de l’extrait polyphénolique sur le glucose sanguin est testé sur des rat rendus hyperglycémiques. Le gavage gastrique de l’extrait a montré un effet hypoglycémiant significatif et important au cours des 120 minutes de traitement. En conclusion, la présente étude suggère que Xanthoria parietina a un effet bénéfique sur le contrôle de la glycémie, du profil lipidique et du statut oxydant, en activant les enzymes antioxydants et en diminuant la peroxydation lipidique au niveau de foie, ce qui permet de réduire le développement des complications associées au diabète.

Mots clés : Lichen Polyphénols Stress oxydant Superoxyde dismutase

Présentation

Version intégrale (5,96 Mb)

Page publiée le 20 novembre 2018