Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2015 → APPROCHE DE L’ETUDE ZOOTECHNICO-SANITAIRE DES OVINS DE LA RACE OULED DJELLAL DANS L’EST ALGERIEN EVOLUTION DES PARAMETRES BIOCHIMIQUES ET HEMATOLOGIQUES EN FONCTION DE L’ALTITUDE

Université El Hadj Lakhdar de Batna (2015)

APPROCHE DE L’ETUDE ZOOTECHNICO-SANITAIRE DES OVINS DE LA RACE OULED DJELLAL DANS L’EST ALGERIEN EVOLUTION DES PARAMETRES BIOCHIMIQUES ET HEMATOLOGIQUES EN FONCTION DE L’ALTITUDE

TITAOUINE Mohammed

Titre : APPROCHE DE L’ETUDE ZOOTECHNICO-SANITAIRE DES OVINS DE LA RACE OULED DJELLAL DANS L’EST ALGERIEN EVOLUTION DES PARAMETRES BIOCHIMIQUES ET HEMATOLOGIQUES EN FONCTION DE L’ALTITUDE

Auteur : TITAOUINE Mohammed

Université de soutenance : Université El Hadj Lakhdar de Batna

Grade : DOCTORAT EN SCIENCES Option NUTRITION 2015

Résumé
Le but de cette étude était de déterminer le statut productif et reproductif chez les ovins de race Ouled Djellal dans l’Est Algérien (wilaya de Biskra) et de dévoiler l’influence et l’impact des facteurs environnementaux (altitude et relief) sur les différents paramètres biochimiques et hématologiques. La recherche a été menée sur 3 troupeaux avec un effectif total de 181 têtes dont 21 agneaux et 160 brebis, réparties en trois lots dans trois sites [site 1 : zone plaine d’une altitude de 150 m (60 brebis et 7 agneaux), site 2 : zone haut plateau d’une altitude de 600 m (60 brebis et 7 agneaux), et site 3 : zone montagneuse d’une altitude de 1000 m (40 brebis et 7 agneaux)]. Dans la première partie de l’étude, l’effet de la région sur les performances de croissance des agneaux de race Ouled Djellal, il a été procédé à des pesées mensuelles des vingt un (21) agneaux, de la naissance jusqu’à la puberté (quatrième mois). Le poids moyen des agneaux de race Ouled Djellal à la naissance est de 3.63±0.41 kg (moyenne±écart-type). L’effet de la région sur le poids et les gains de poids parait significatif durant la phase qui précède la puberté. Dans la deuxième partie de l’étude l’effet de la région sur les performances de reproduction de la brebis de race Ouled Djellal. L’étude a permis de trouver une diminution des taux de fertilité, de fécondité et de prolificité avec l’altitude. Dans la dernière partie, l’effet de la région sur le profil sanguin sur l’ensemble des 160 brebis a montré que la glycémie et les paramètres hématologiques (hémoglobine et hématocrite) ont été significativement plus élevés chez les brebis de montagne (1000 m d’altitude) que chez les brebis de plaine dont l’altitude est de 150 m et celles des hauts plateaux où l’altitude est de 600 m. En parallèle, l’urémie, la calcémie et la phosphatémie se sont avérées significativement augmentées chez les brebis de la plaine par rapport aux autres régions. Ces résultats illustrent l’influence de l’environnement physique (l’altitude et la nature des reliefs) sur les performances de production, de reproduction ainsi que sur les paramètres sanguins, en particulier sur les paramètres du métabolisme minéral et les paramètres hématologiques, chez la brebis Ouled Djellal élevée en conditions de milieu arides.

Mots Clés  : altitude, reproduction, croissance, profil sanguin, relief, zone aride

Présentation

Version intégrale (1,8 Mb)

Page publiée le 16 mai 2019