Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2015 → Etude phytochimique de deux plantes Leguminosae : Astragalus depressus L. et Astragalus gombo Coss.

Université El Hadj Lakhdar de Batna (2015)

Etude phytochimique de deux plantes Leguminosae : Astragalus depressus L. et Astragalus gombo Coss.

Leyla Maamria

Titre : Etude phytochimique de deux plantes Leguminosae : Astragalus depressus L. et Astragalus gombo Coss.

Auteur : Leyla Maamria

Université de soutenance : Université El Hadj Lakhdar de Batna

Grade : Doctorat LMD Chimie Organique 2015

Résumé
Le travail qui m’a été confié rentre pleinement dans ce cadre et a pour but d’étudier chimiquement deux plantes appartenant à la famille Fabaceae. Cette famille est une des plus importantes des plantes supérieures. Elle compte 19400 espèces classées en 730 genres et trois sous-familles : Caesalpinioideae, Faboideae (Papilionoideae) et Mimosoideae [1]. Nous nous sommes intéressés à l’investigation chimique de deux plantes du genre Astragalus, A. gombo Coss & Dur. et A. depressus L. (Fabaceae). Cet intérêt s’explique d’une part par le fait que ces dernières n’ont fait l’objet d’aucune étude chimique antérieure conséquente et d’autre part la richesse des plantes du genre Astragalus en métabolites secondaires d’un grand intérêt biologique, comme les saponosides, flavonoïdes et autres polysaccharides.
Notre travail de recherche sera exposé en six chapitres : Le premier chapitre sera consacré à une étude bibliographique incluant la systématique de la famille Fabaceae, la présentation du genre Astragalus et enfin le passage en revue des principaux résultats phytochimiques antérieurs relatifs aux plantes appartenant au genre Astragalus. L e deuxième chapitre concerne l’étude des saponines et flavonoïdes, classes de métabolites secondaires très présentes dans le genre Astragalus. Dans ces chapitres, seront présentés la définition, classification, biosynthèse ainsi que les propriétés biologiques de ces deux classes de substances naturelles. L e s troisième et quatrième chapitres sont consacrés aux résultats phytochimiques personnels obtenus dans le cadre de cette étude chimique sur deux espèces locales du genre Astragalus, A. gombo et A. depressus. Il est discuté l’isolement, la purification et la caractérisation structurale de tous les métabolites isolés. E n fin le cinquième et dernier chapitre concerne la partie expérimentale incluant les différentes techniques chromatographiques et les méthodes d’analyse structurale utilisées.

Présentation

Version intégrale (17,6 Mb)

Page publiée le 23 septembre 2018