Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2016 → Study of the phytochemical composition and biological activities of rhamnus alaternus and retama sphaerocarpa

Université Ferhat Abbas Sétif 1 (2016)

Study of the phytochemical composition and biological activities of rhamnus alaternus and retama sphaerocarpa

Boussahel, Soulef

Titre : Study of the phytochemical composition and biological activities of rhamnus alaternus and retama sphaerocarpa

Auteur : Boussahel, Soulef

Université de soutenance : Université Ferhat Abbas Sétif 1

Grade : Doctorat en Sciences 2016

Résumé
Rhamnus alaternus L (Rhamnaceae) communément connue sous le nom M‟lilez et Retama sphaerocarpa (Retama) connue sous le nom R‟tem sont deux plantes médicinales croissant dans le bassin méditerranéen incluant l‟Algérie. Le but de cette etude est l‟evaluation de la composition phytochemique on utilisant les methodes : HPLC-MS and GC-MS, ansi que l‟étude des activités biologiques des extraits (methanolic, aqueux et traditionnelle) préparés à partir de différentes organes de ces deux plantes. Pour les resultats de R.alaternus l‟analyse des flavonoïdes a montré que la plante est dominée par la presence des dérivés des flavonols (quercétine, kaempférol et rhamnétine). Les extraits ont montré une bonne activité antioxidante, ansi dans les assais de FRAP et ORAC les resultat de l‟extrait methanolique de l‟ecorce était (1.71±0.07 Fe2+/g ; 6.55±0.03 mmol TE/g, respectivement). D‟autre part ; l‟extrait methanolique de l‟écorce a présenté les meilleur résultats dans le test de cytotoxicité réduisant de façon significative la prolifération des cellules cancéreuses U937 (6.39 µg/ml), et de manière opposée il a produit moins de mort chez les cellules mononucléaires de sang périphérique (220.35 µg/ml). PE Annexin V test montre que cet extrait provoque une apoptose des cellules cancéreuses (U937) dépendante de la dose. Concernant les resultats de R.sphaerocarpa les dérivés des isoflavones (daidzéine, génistéine, glycitéine) dominent la composition des extraits. L’étude des alcaloïdes a montré que l‟extrait methanolique des rameaux contient les alcaloïdes quinolizidinique et les principaux composants sont cytisine et retamine. Les extrait de R.sphaerocarpa ont demontré une bonne activité antioxidante, ansi les resultats de l‟extrait des fruits dans les assais FRAP et ORAC était (0.65±0.05 Fe2+/g ; 7.31±0.07 mmol TE/g, respectivement). De même tous les extraits ont montrés une bonne activité dans le test de la formation des produits de glycation avancée, cependant l’extrait methanolique des rameaux était le plus actif (IC50 9.36%). Ce même extrait a était utilisé pour le test de la toxicité aigue et il a était trouvé comme légèrement toxique (LD50 =2488.86 mg/kg). Cet extrait a était aussi utilisé pour l‟évaluation de l‟activité antidiabetique sur des rats, et il a montré une bonne activité se manifestant a la fin de l‟experience à la dose 50mg/kg par une diminution significative dans la consommation d‟aliments et d’eau, ainsi qu‟une réduction de la glycémie (75±3.60 mg/dl) et des triglycérides et du cholestérol plasmatiques des rats diabétique ( 4.72 ±48.66 mg/dl, 3.00±89.00 mg/dl, respectivement). De façon similaire les paramètres hématologiques étudiés ont été améliorées, et l‟effet n‟est pas dose dependant. En conclusion, R. sphaerocarpa et R. alaternus particulièrement les parties rameaux et écorce peuvent être considérés comme de bonnes sources de composés bioactifs. Les résultats confirment que la décoction, habituellement utilisé dans la médecine traditionnelle de ces plantes est d’une importance thérapeutique directement liés à leur composition phytochemique.

Mots Clés  : Rhamnus alaternus ; Retama sphaerocarpa ; flavonoids ; alcaloïdes ; antioxydants, cytotoxicité ; antidiabétique

Présentation

Version intégrale (3,21 Mb)

Page publiée le 17 mai 2019