Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2017 → Les écosystèmes humides des hautes plaines orientales algériennes Biodiversité : Préservation et Valorisation

Université Ferhat Abbas Sétif 1 (2017)

Les écosystèmes humides des hautes plaines orientales algériennes Biodiversité : Préservation et Valorisation

Aliat, Toufik

Titre : Les écosystèmes humides des hautes plaines orientales algériennes Biodiversité : Préservation et Valorisation

Auteur : Aliat, Toufik

Université de soutenance : Université Ferhat Abbas Sétif 1

Grade : Doctorat en Sciences 2017

Résumé
Les ecosystèmes humides sont caractérisés par une grande diversité biologique et assurent d‟importantes fonctions écologiques et socio-économiques, mais ils sont affectés et menacés par des activités anthropiques. Le présent travail a pour objectif global d‟identifier et de caractériser 12 zones humides des hautes plaines constantinoises dont 10 sites sont classés Ramsar , en se basant sur une approche descriptive de la flore et de l‟avifaune et avec une mise en évidence de quelques attributs vitaux de l‟écosystème et une approche analytique du sol en analysant certains paramètres physico-chimiques déterminants( pH, la salinité, la texture, le calcaire et le gypse), afin de comprendre le fonctionnement et d‟apprécier les services rendus par ces écosystèmes. L‟inventaire floristique a abouti à 141 espèces relevant de 92 genres et 30 familles dont 11 espèces endémiques et 20 espèces rares. Une diversité faunistique importante avec 106 espèces inventoriées dont 16 protégées. L‟analyse numérique descriptive, en étudiant les relations sol- végétation, a décelé 06 groupes de zones humides qui présentent des caractéristiques édaphiques et floristiques différentes (zone Taref ; zone El-Beida ; zone Tinsilt ; zone Ank Djemel ; zone (Guellif, Maghessel, Ezzemoul, Timerguanine) et zone (Bazer, Hamiet, Melloul, Frain). La caractérisation pédologique, le profil de la flore recensée ainsi que le statut bioécologique de l‟avifaune ont mis en exergue la valeur et l‟intérêt de ces écosystèmes ainsi que leur place dans le développement socio-économique. La présente contribution a révélé des résultats significatifs qui pourraient être utilisés par les gestionnaires dans leur mission de préservation dans une optique de gestion intégrée.

Présentation

Version intégrale (4,17 Mb)

Page publiée le 19 avril 2019