Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1993 → Hydrogéologie d’aquifères complexes en zone semi-aride : les aquifères quaternaires du Grand Yaéré (Nord Cameroun)

Université de Grenoble 1 (1993)

Hydrogéologie d’aquifères complexes en zone semi-aride : les aquifères quaternaires du Grand Yaéré (Nord Cameroun)

Ngounou Ngatcha, Benjamin

Titre : Hydrogéologie d’aquifères complexes en zone semi-aride : les aquifères quaternaires du Grand Yaéré (Nord Cameroun)

HYDROGEOLOGY OF COMPLEX AQUIFERS IN SEMI ARIDE ZONE. THE QUATERNARY AQUIFERS OF GRAND YAERE (NORTH CAMEROON)

Auteur : Ngounou Ngatcha, Benjamin.

Université de soutenance : Grenoble 1

Grade : Doctorat : Geol. appl. : 1993

Résumé
LES AQUIFERES QUATERNAIRES DU GRAND YAERE ONT FAIT L’OBJET DE NOUVELLES INVESTIGATIONS HYDROGEOLOGIQUES DONT LES RESULTATS PORTENT SUR LEURS REDEFINITIONS ET LEURS FONCTIONNEMENTS. L’IDENTIFICATION GEOLOGIQUE ET HYDROGEOLOGIQUE DU MILIEU A REVELE L’EXISTENCE D’UN AQUIFERE DE TYPE MONOCOUCHE DANS LE PIEMONT ET DE TYPE BICOUCHE DANS LES YAERES. L’ALIMENTATION DES AQUIFERES DU PIEMONT A PARTIR DES PRECIPITATIONS ET DES EAUX DE SURFACE EST MISE EN EVIDENCE PAR L’ETUDE PIEZOMETRIQUE ET CONFIRMEE RESPECTIVEMENT PAR LA COMPOSITION ISOTOPIQUE ET LA CHIMIE DES EAUX SOUTERRAINES. A L’EXCEPTION DES NAPPES PERCHEES, LA RELATION OXYGENE-18/DEUTERIUM DES EAUX SOUTERRAINES DANS LES YAERES MONTRE QUE LA RECHARGE DES NAPPES NE SE FAIT PAS PAR INFILTRATION DIRECTE DES PRECIPITATIONS. L’ETUDE PIEZOMETRIQUE COMPLETEE PAR LA CHIMIE ET LES ISOTOPES SUGGERE QUE L’INFILTRATION DANS LES NIVEAUX AQUIFERES SUPERFICIELS S’EFFECTUE DANS LES ZONES DE STAGNATION DES EAUX DE SURFACE. LES TENEURS EN ISOTOPE LOURDS DES EAUX PROFONDES QUANT A ELLES TEMOIGNENT UNE ALIMENTATION A PARTIR DES EAUX DU SYSTEME AQUIFERE DU PIEMONT ET DU CORDON SABLEUX. LE CORDON SABLEUX LIMANI-YAGOUA JADIS CONSIDERE COMME STERILE, JOUE DONC LE ROLE DE REGULATEUR DANS LA RECONSTITUTION DES NIVEAUX D’EAU DES NAPPES SOUSJACENTES. LES ETUDES GEOLOGIQUE ET GEOCHIMIQUE PERMETTENT CLAIREMENT DE METTRE EN CAUSE L’EXISTENCE D’ANOMALIES PIEZOMETRIQUES OU NAPPES EN CREUX, ATTRIBUEES A L’EFFET D’EVAPORATION DANS LES YAERES. SUR LA BASE DES DONNEES HYDRODYNAMIQUES ET HYDROCLIMATIQUES, L’ORDRE DE GRANDEUR DES RESSOURCES ET DES RESERVES EN EAUX SOUTERRAINES DE LA REGION A ETE DEFINI. L’EXPLOITATION DES EAUX SOUTERRAINES EST SURTOUT PRATIQUEE A PARTIR DES NAPPES ALLUVIALES SUPERFICIELLES. LES AQUIFERES PROFONDS CONSTITUENT UNE SOLUTION ENVISAGEABLE DANS LES SECTEURS A NAPPES SUPERFICIELLES INEXISTANTES OU PEU IMPORTANTES. A LA SUITE D’UN BILAN DES CONNAISSANCES SUR LES RISQUES DE POLLUTION DES EAUX SOUTERRAINES, UN PLAN DE PREVENTION ET DE PROTECTION DES NAPPES EST PROPOSE

Mots clés : GRAND YAERE - AQUIFERES QUATERNAIRES - MONOCOUCHES(PIEMONT) - BICOUCHES(YAERES) - CORDON SABLEUX - ANOMALIES PIEZOMETRIQUES - RESSOURCES ET RESERVES EN EAUX - EXPLOITATION ET POLLUTION

Présentation (SUDOC-ABES)

Version intégrale (81 Mb)

Page publiée le 3 mars 2009, mise à jour le 9 mars 2019