Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2017 → Contribution à une étude histo-chimique des feuilles d’Olea europaea L.

Université Djilali Bounaama Khemis Miliana (2017)

Contribution à une étude histo-chimique des feuilles d’Olea europaea L.

LABOUB FATMA, NECILI ACHOURA

Titre : Contribution à une étude histo-chimique des feuilles d’Olea europaea L.

Auteur : LABOUB FATMA, NECILI ACHOURA

Université de soutenance : Université Djilali Bounaama Khemis Miliana

Grade : Master en Gestion Qualitative des Productions Agricoles 2017

Résumé
Dans le but de comprendre la capacité d‟adaptation des deux sous-espèces d’Olea europaea L. (olivier cultivé et olivier sauvage) à l‟aridité, qui proviennent de la ferme publique privée Wannis lil Filaha et la forêt de SIDI-SBAA, pour l‟olivier cultivé et l‟oléastre, respectivement. Ces deux lieux se trouvent au Wilaya d‟Ain Defla. Nous avons fait sur les feuilles des deux sous-espèces les analyses suivantes : Analyses chimiques : (teneur (en eau, en matière sèche, en matière minérale totale, en éléments minéraux insoluble et soluble, concentration en chlorophylle (a et b), dosage de sodium et potassium). Analyses histologiques : épaisseur (d‟épiderme inférieur et supérieur, de mésophylle, de parenchyme lacuneux, de xylème et phloème), nombre d‟assises cellulaires de parenchyme palissadique. Les résultats obtenus montrent que l‟olivier sauvage contient une teneur important en eau (56%) par apport l‟olivier cultivé (31%), avec une concentration élevé en chlorophylle (ch.a=2,95mg/kg) et (ch.b=7,58mg/kg) par apport a l‟olivier cultivé (ch.a=1,59mg/kg) (ch.b=1,58mg/kg). L‟étude du taux de matière organique a donnée un pourcentage élevé pour l‟olivier cultivé (94%) et pour l‟olivier sauvage (84%). En ce que concerne les paramètres histologiques, nos résultats montrent que les paramètres étudier telque l‟épaisseur (de mésophylle, de phloème, de xylème) présentent des valeurs plus élevé chez l‟olivier cultivé que celle de l‟olivier sauvage.

Mots Clés  : Oléastre, Olivier cultivé, Aridité, Adaptation, Histologie

Présentation

Version intégrale (3,38 Mb)

Page publiée le 25 septembre 2018