Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2018 → Contribution aux calculs des aménagements antiérosifs dans le bassin versant du barrage de l’Oued Harreza (Wilaya de Ain Defla)

Université Djilali Bounaama Khemis Miliana (2018)

Contribution aux calculs des aménagements antiérosifs dans le bassin versant du barrage de l’Oued Harreza (Wilaya de Ain Defla)

BETTASSA Kawther, TAFIANI Aicha

Titre : Contribution aux calculs des aménagements antiérosifs dans le bassin versant du barrage de l’Oued Harreza (Wilaya de Ain Defla)

Auteur : BETTASSA Kawther, TAFIANI Aicha

Université de soutenance : Université Djilali Bounaama Khemis Miliana

Grade : Master Sciences Agronomiques Aménagement Hydro- Agricole 2018

Résumé
L’érosion selon sa nature est un phénomène résultant de l’action de l’eau ou du vent menée sur les couches superficiels du sol provoquant sa destruction et son détachement. Elle est accentuée par différents facteurs de diverses natures. D’une manière générale, la nécessité de protéger les versants de Harezza s’avère essentiels dans une perspective de gestion intégrée des ressources en eau conjuguée aux projets de proximité de développement rural intégré (PPDRI). Compte tenu de l’état avancé de la dégradation du bassin versant, la situation de l’heure réclame des mesures conservatoires en vue de procéder à un aménagement approprié. C’est dans cette optique que la présente étude se veut une contribution substantielle à l’identification des sites probables nécessitant une protection antiérosifs appropriée. Ainsi, une contribution à la réalisation du plan d’aménagement antiérosif du bassin versant de Harreza classé moyennement érodé permettra d’assurer une meilleure conservation des sols et une réduction éventuelle du taux de transport des sédiments dans les cours d’eau et dans le barrage. A cet effet, 03 sites ont été répertoriés, ils appartiennent à des zones moyennement vulnérables à la dégradation hydrique pour le premier, et à d’autres fortement vulnérables au même phénomène étudié pour le deuxième et le troisième. Des propositions ont été suggérées il s’agit de réaliser le reboisement de 240 plants sur une superficie de 2877m2 pour le site 01, 04 seuils en gabions espacés de 48m sur un ravin d’une longueur de 200m et 10 murettes de 63m de longueur chacune.

Mots Clés  : Erosion, bassin versant, barrage Harreza, aménagement, antiérosif, vulnérabilité.

Présentation

Version intégrale (4,31 Mb)

Page publiée le 5 janvier 2019