Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2018 → Etude de l’activité antioxydante et antidiabétique des extraits de Rosmarinus officinalis

Université Djilali Bounaama Khemis Miliana (2018)

Etude de l’activité antioxydante et antidiabétique des extraits de Rosmarinus officinalis

Mohamed Salem Ali Salem Mohamed Fadel, Aggoun Khalil

Titre : Etude de l’activité antioxydante et antidiabétique des extraits de Rosmarinus officinalis

Auteur : Mohamed Salem Ali Salem Mohamed Fadel, Aggoun Khalil

Université de soutenance : Université Djilali Bounaama Khemis Miliana

Grade : Master Physiologie Cellulaire Et Physiopathologie 2018

Résumé
Les substances et les composés naturels ont montré un grand potentiel dans le traitement de maladies humaines telles que le cancer, le diabète et les maladies infectieuses. Dans ce cadre, nous avons testé l’activité antioxydante (in vitro) et l’activité antidiabétique (in vivo chez les rats rendus diabétiques par l’injection de l’alloxane) des trois extraits (aqueux, éthanolique et hydroéthanolique) provenant des feuilles du Romarin (Rosmarinus officinalis). Les teneurs les plus élevées en phénols totaux (125,17 ± 0,02mg Eq AG/ g) ont été trouvées avec l’extrait hydro-éthanolique. Les extraits aqueux (pourcentage d’inhibition 72,83 ± 0,04 %) et hydro-éthanolique (pourcentage d’inhibition 70,08 ± 0,14 %) montrent une activité antioxydante plus élevée par rapport à l’extrait éthanolique (pourcentage d’inhibition 49,74 ± 0,24 %) avec le test du DPPH. L’activité antidiabétique des extraits a été illustrée chez les rats diabétiques traités par gavage gastrique pendant 20 jours, en comparaison avec un lot témoin diabétique(DNT) sans traitement et un deuxième lot normal non diabétique(T). La concentration du glucose a diminuée significativement par contre le poids corporel des rats traités(DTI, DTMI et DTMII) aux extraits a augmenté par rapport aux rats diabétique non traité(T). En concluant que les feuillets du Romarin étudiées représentent une source importante de substances et de composés naturels bioactifs antioxydantes et antidiabétiques. A la lumière de ce résultat, nous suggérons l’utilisation de cette plante ou de leurs composants dans la prévention de plusieurs pathologies.

Mots Clés  : Extraits, Activité antioxydante, Activité antidiabétique, Aqueux, Ethanolique, Hydro-éthanolique, Rosmarinus officinalis

Présentation

Version intégrale (7,57 Mb)

Page publiée le 5 décembre 2018