Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2018 → Evaluation de l’effet antibactérien et antiparasitaire des graines de Moringa oleifera dans le domaine de traitement des eaux usées

Université Djilali Bounaama Khemis Miliana (2018)

Evaluation de l’effet antibactérien et antiparasitaire des graines de Moringa oleifera dans le domaine de traitement des eaux usées

FRAH Houria, BOUZAD Hakima

Titre : Evaluation de l’effet antibactérien et antiparasitaire des graines de Moringa oleifera dans le domaine de traitement des eaux usées

Auteur : FRAH Houria, BOUZAD Hakima

Université de soutenance : Université Djilali Bounaama Khemis Miliana

Grade : Master Microbiologie appliquée 2018

Résumé
L’objectif principal de ce travail est d’évaluer l’activité antibactérienne et antiparasitaire des graines de Moringa oleifera dans le traitement des eaux usées. Au cours de cette étude, des analyses bactériologiques et parasitologiques ont été effectuées sur trois types d’eau : des eaux usees brutes, des eaux usées épurées, et des eaux usées traitées par les graines de M. oleifera. Les résultats obtenus montrent que les EB sont fortement polluées avec des taux élevés en germes recherchés : germes totaux 3,16.10¹² UFC/ ml, des indicateurs de pollution fécale comme les coliformes fécaux et E coli (9.4 .10⁸UFC/ ml, 21.10⁷ UFC/ ml), présence des germes pathogènes tels que Staphylococcus aureus, Vibrio sp, Pseudomonas aeruginosa, et des parasites ( Entamoeba histolytica, Entamoeba coli et Giardia lamblia et Ascaris sp, Strongyloides sp, Trichuris spp, et Ankylostoma sp ). Les EE révèlent une diminution appréciable des germes totaux 51x10⁵ UFC/ ml, des coliformes fécaux 65x10³ UFC/ ml et des helminthes 9 œufs/L. Cependant, ces valeurs restent supérieures aux normes Algériennes et celles de l’OMS. Les résultats obtenus des eaux usées traitées par les M. oleifera attestent une réduction significative des germes totaux 47133 UFC/ ml, coliformes fécaux 873 UFC/ ml, avec une absence totale des parasites. Le taux d’abattement du nombre de GT, CT, CF, SF, CSR, Staphylocoques, kystes de protozoaires et œufs d’helminthes pour les EE était de 99.99%, 99.99%, 99.99%, 93.44%, 87.37%,62.86%, 85,86 % et 58,02 % respectivement. Tandis que pour les eaux traitées par M. oliefera, le taux était de 99.99%,99.99%,99.99%,99.87%, 99.98%,98.30%, 100% et 100% respectivement.

Mots Clés  : eaux usées, eaux épurées, station d’épuration, taux d’abattement, analyses microbiologiques, Moringa oleifera.

Présentation

Version intégrale (5,71 Mb)

Page publiée le 12 janvier 2019