Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2016 → La contribution à la modélisation de l’érosion hydrique sur l’ensemble du bassin versant du Cheliff

Université Djilali Bounaama Khemis Miliana (2016)

La contribution à la modélisation de l’érosion hydrique sur l’ensemble du bassin versant du Cheliff

Aoumeur Naima et Belal Kaltoum.

Titre : La contribution à la modélisation de l’érosion hydrique sur l’ensemble du bassin versant du Cheliff

Auteur : Aoumeur Naima et Belal Kaltoum.

Université de soutenance : Université Djilali Bounaama Khemis Miliana

Grade : Master Eau et bioclimatologie 2016

Résumé
L’érosion hydrique est la source majeure de la dégradation des sols dans les bassins versants, en Algérie du Nord et en particulier le bassin du Cheliff représente un exemple concret de cette dégradation, il est pris comme zone d’étude afin de contribuer à la modélisation de la variable étudiée, qui dépend de multiples facteurs interagissant entre eux. La modélisation de l’érosion hydrique a utilisé les variables explicatives suivantes : la surface , le facteur de forme et la densité de drainage , leurs détermination a été faite sur la base de cartes établies telles que : carte de découpage des sous bassin, carte du réseau hydrographique et carte de répartition hypsométrique, et ce au droit des 20 stations hydrométriques , des 15 barrages et des 125 retenues collinaires existantes totalisant 160 points de mesure. Les résultats de la première modélisation montrent une faible interprétation de la variable à expliquer vu la valeur du coefficient de corrélation, après détection des mesures douteuses qui sont au nombre de 20, la régression est entreprise dans une 2ème approche avec 140 points de mesure où nous remarquons une nette amélioration de la corrélation passant de 0,33 à 0,59 pour la valeur de r.

Mots Clés  : érosion hydrique, bassin versant, Cheliff, modélisation, régression, corrélation.

Présentation

Version intégrale (7,2 Mb)

Page publiée le 2 février 2019