Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2015 → Etude hydrochimique du système hydrogéologique du bassin du Hodna

Université Mustapha Stambouli Mascara (2015)

Etude hydrochimique du système hydrogéologique du bassin du Hodna

NASRI , Abdelkader

Titre : Etude hydrochimique du système hydrogéologique du bassin du Hodna

Auteur : NASRI , Abdelkader

Université de soutenance : Université Mustapha Stambouli Mascara

Grade : Magister : Hydrogéologie et Environnement 2015

Résumé
La plupart des régions nord africaines se caractérisent par des zones arides et semi-arides. En Algérie, la zone aride représente près de 90 % de la superficie globale dont 80 % est Hyperaride. L’approvisionnement en eau potable et sa gestion sont devenus une tache très difficile à satisfaire tous les besoins sous l’action de la surexploitation des nappes influençant directement la qualité et la quantité des eaux du système aquifère. C’est dans ce contexte que s’inscrit la présente étude, sur le bassin endoréique du Hodna (formant au cœur de l’Algérie une longue dépression d’une superficie de 8 500 km2 qui sert de niveau de base aux oueds d’un bassin fermé de 24 500 km2 ), faisant état de la surexploitation et de la détérioration de la qualité des eaux de la nappe du Mioplioquaternaire. Par sa géomorphologie (cuvette), son climat steppique et la présence du Chott, la région ne cesse à rattraper son état d’équilibre hydrogéologique. L’objectif principal de cette étude est d’améliorer les connaissances sur le système aquifère du bassin du Hodna, principale ressource d’eau potable dans une région soumise à des influences steppique Atlasique tellien et saharien. Il s’agit de mettre en valeur la situation, hydrogéologique et hydrochimique de la nappe du Mioplioquaternaire. Sur le plan hydrogéologique ; la nappe du Mioplioquaternaire est retrouvée dans des formations géologiques constitue de sable, gravier et conglomérat, l’alimentation de cette nappe est générée soit par l’infiltration des eaux de précipitations soit latéralement par les formations carbonatées du Crétacé alors que son écoulement est dirigé principalement vers le chott Hodna. Sur le plan hydrochimique, les résultats des analyses physico-chimiques ont permis de déterminer le faciès chimique Chloruré et sulfaté-calcique et magnésien des eaux de cette nappe et leur mécanisme d’acquisition chimique

Mots Clés  : Bassin du Hodna, Chott, Nappe du mioplioquaternaire, Formations carbonatées, Steppique, Endroreique conglomérat

Catalogue Collectif Algérie

Présentation

Page publiée le 30 octobre 2018, mise à jour le 26 octobre 2019