Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2015 → Connaissance et caractérisation des populations caprines en Algérie

Université Saad Dahlab de Blida (2015)

Connaissance et caractérisation des populations caprines en Algérie

Khelifi, Nadjet-Amina

Titre : Connaissance et caractérisation des populations caprines en Algérie

Auteur : Khelifi, Nadjet-Amina

Université de soutenance : Université Saad Dahlab de Blida

Grade : Doctorat : 2015

Résumé
En Algérie, l’élevage caprin, représente une activité agricole très importante, surtout dans les régions les plus défavorisées.Nous avons procédé dans cette étude, réalisée durant une période de 4 années, à l’étude des ressources génétiques caprines en Algérie. Un total de 1602 caprins, appartenant à 21 wilayas, ont fait l’objet d’une caractérisation morphobiométrique en utilisant 28 mesures quantitatives et 16 caractères qualitatifs et ce, selon les directives de la FAO. Les résultats montrent l’existence de quatre populations locales (l’Arabia, la M’Zabite, la Makatia et la Naine de Kabylie) et essentiellement deux races introduites (Alpine et Saanen). L’Arabia a présenté un corps et des oreilles les plus longs (68,84cm±8,08 et 19,93cm±2,82, respectivement) avec une hauteur au garrot la plus élevée (68,98cm±5,52), des poils longs (90,32%) et lisses (60,22%),des oreilles longues (70,79%) et tombantes (74,37%) (p ?0,0001) et une couleur de la robe noire et blanche (43,55%) (p ?0,0001). La M’Zabitese caractérise par des poils courts (55,78%) et lisses (80,40%), des oreilles courtes (59,30%) et dressées (57,79%). La couleur de la robe varie du Beige (24,12%) au Beige et Brune (23,62%) (p ?0,0001).La Makatia a des poils courts (88,00%) et lisses (70,18%) de couleur noire et blanche le plus souvent (21,45%) (p ?0,0001) et des oreilles courtes (53,45%) et dressées (68,73%) (p ?0,0001). La naine de Kabylie a montré les mensurations les plus faibles, ellea des poils soit courts (51,22%) ou longs (48,78%) de structure dures (45,22%) ou lisses (54,88%) et de couleur surtout blanche (45,12%) (p ?0,0001), ainsi quedes oreilles courtes (85,37%) et dressées (69,51%) (p ?0,0001).L’Arabia et la M’Zabite sont les plus lourdes des chèvres locales,avec des valeurs, respectivement, de 34,60kg±8,02 et 35,25kg±8,03. L’Arabia a été observée surtout dans la steppe, la Naine de Kabylie au nord (région de Kabylie), tandis que la M’Zabite et la Makatia ont été observées surtout au sud. Ces résultats montrent une diversité génétique caprine importante et les mesures de conservation par le gouvernement algérien doivent être prises pour empêcher son érosion et d’augmenter la valeur génétique de ces races.

Catalogue Collectif Algérie

Page publiée le 3 octobre 2018