Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2015 → Etude du nématode à kyste Heterodera avenae Wollenweber, 1924 (Tylenchida, Heteroderidae) des céréales dans la région de Tiaret

Université Ibn Khaldoum de Tiaret (2015)

Etude du nématode à kyste Heterodera avenae Wollenweber, 1924 (Tylenchida, Heteroderidae) des céréales dans la région de Tiaret

LABDELLI Fatiha

Titre : Etude du nématode à kyste Heterodera avenae Wollenweber, 1924 (Tylenchida, Heteroderidae) des céréales dans la région de Tiaret

Auteur : LABDELLI Fatiha

Université de soutenance : Université Ibn Khaldoum de Tiaret

Grade : Doctorat 2015

Résumé
Les états d’infestation d’Heterodera avenae au niveau des parcelles cultivées en céréales sont variables allant de l’absence à la présence qui dépasse largement le seuil de nuisibilité. L’étude de l’impact de l’attaque du nématode sur les rendements des céréales montre une tolérance de l’avoine à l’attaque par rapport aux blés et à l’orge. Pour l’étude de l’influence de la nature du sol sur les degrés d’infestations du nématode, la texture limoneuse et sableuse enrichie en matière organique et en calcaire favorise le développement et la pullulation du nématode. La texture argileuse (sols lourds) pauvre en matière organique est marquée par l’absence du nématode dans les parcelles. L’humidité est corrélée négativement avec les infestations, le bon développement du nématode est marqué par l’influence de la température basse qui favorise l’éclosion. La matière organique favorise la stabilité structurale des sols ainsi que la croissance du nématode. Le calcaire total augmente la friabilité des sols, tandis que le calcaire actif appauvri le sol en (phosphore, potassium et fer). Concernant le comportement des céréales vis-à-vis d’H. avenae, les résultats obtenus ont montré que les composantes du rendement des céréales ont été affectées suite à une comparaison avec des plants témoins. Ofanto pour les blés durs est significativement plus sensible que Waha et Vitron, alors que pour le blé tendre Anza s’est révélé hôte favorable à l’attaque du nématode, Saida pour l’orge est la variété la plus sensible à l’attaque du nématode. Pour l’avoine les variétés Hamel et Noire 912 sont plus sensible que la variété Prévision qui n’a été affecté que sur le nombre des grains formés

Catalogue Collectif Algérie

Page publiée le 29 octobre 2018