Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Contribution à l’étude hydrogéologique de la plaine de la Bahira (Maroc occidental)

Université Cadi Ayyad, Marrakech (1989)

Contribution à l’étude hydrogéologique de la plaine de la Bahira (Maroc occidental)

Nourddine, Khalil

Titre : Contribution à l’étude hydrogéologique de la plaine de la Bahira (Maroc occidental)

Auteur : Nourddine, Khalil

Université de soutenance : Université Cadi Ayyad, Faculté des Sciences - Semlalia, Marrakech

Grade : Doctorat 1989

Résumé
Cette étude est une contribution à l’étude hydrogéologique des aquifères de la Bahira. Elle consiste en une synthèse des connaissances géologiques et une analyse structurale dans le but d’élaborer un atlas structural. La partie lithostratigraphie et pétrographie nous a permis de définir les formations perméables susceptibles d’être aquifère et les formations imperméables qui constituent le substratum. A partir de l’étude structurale qui est basée essentiellement sur une réinterprétation des données de la géophysique et des forages nous avons tenté de déterminer la structure profonde de la plaine. Dans ce sens des cartes structurales (isobathes du paléozoïques, isobathes des granites de Benguerir) et des profils de corrélations ont été établis. De l’étude de la fracturation s’est dégagé deux directions principales qui sont N40-70 et N140-160. L’acquisition des données essentiellement de forages nous a permis d’identifier deux grands ensembles aquifères qui sont : - système aquifère supérieur - système aquifère inférieur. Dans le but de déterminer la géométrie des aquifères une cartographie automatique a été réalisée. Ainsi plusieurs cartes concernant les différents aquifères ont été réalisées. L’étude hydrochimique a permis la mise en évidence de trois faciès hydrochimiques dont le faciès dominant est l’eau chloruré-sodique. La cartographie des répartitions des ions, montre l’influence de deux parties : - les calcaires lutétiens au Nord. - le remplissage plio-quaternaire en Bahira centrale.

Mots clés : Bahira, Ganntour, Lac Zima, Sedd El Mejnoun, Géologie, Géophysique, Fracturation, Forge, Aquifère, Structurale, Hydrochimie

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 3 mars 2009, mise à jour le 11 janvier 2018