Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2008 → Contribution à l’etude de la variation de la vigueur de croissance, la capacité de translocation des hydrates de carbone et le rendement chez le blé dur (trictum durum desf), sous conditions semi arides

Université Larbi Ben M’hidi de Oum El-Bouaghi (2008)

Contribution à l’etude de la variation de la vigueur de croissance, la capacité de translocation des hydrates de carbone et le rendement chez le blé dur (trictum durum desf), sous conditions semi arides

Belkherchouche, Hafida

Titre : Contribution à l’etude de la variation de la vigueur de croissance, la capacité de translocation des hydrates de carbone et le rendement chez le blé dur (trictum durum desf), sous conditions semi arides

Auteur : Belkherchouche, Hafida

Université de soutenance : Université Larbi Ben M’hidi de Oum El-Bouaghi

Grade : Magister : Eco-physiologie végétale 2008

Résumé
La présente expérimentation a été conduite au cours de l’année universitaire 2006/2007, sur le site expérimental de la station ITGC de Sétif avec 9 génotypes de blé dur (triticum durum desf.), boussalam/of anto, boussalam/MBB, waha, waha/MBB, waha/of anto, safa, boussalam, of anto et MBB dans un dispositif en blocs complétement randomisés avec trois répétitions. Les mesures ont portés sur l’accumulation de la biomasse aérienne , la hauteur de la plante, la structure foliaire, le rendement et ses composantes et la contribution de la translocation des hydrates de carbone au remplissage du grain. Les résultats obtenus indiquent un effet date et une interaction date x géotype significatifs pour les caractéristiques mesurées sur plusieurs dates au cours du cycle. Ces caractéristiques ont conduit à la classiffication des différents génotypes étudiés en trois groupes divergents qui diffèrent surtout pour le rendement, la fertilité et le poids de l’epi, la capacité de remobilisation des assimilats stokés dans la tige et le poids spécifique foliaire, l’expression de meilleur rendement est notée chez la ligée boussalam/MBB du groupe 3 qui se distingue par une capacité de translocation plutôt intermédiaire, indice que sous les conditions favorables de fin de cycle comme celles de la présente année, l’essentiel du rendement en grains vient surtout de l’activité photosynthétique qui a lieu au cours de la post anthèse.

Catalogue Collectif Algérie

Page publiée le 8 février 2019