Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2005 → Contribution à l’étude des cestodes (hymenolepidiae, dilepididae et progynotaenidae) parasites de l’avifaune aquatique des zones humides des hautes plane de l’est algerien ; rôle d’artemia (crustacea, anostraca) dans la (hôte intermédiaire)

Université Larbi Ben M’hidi de Oum El-Bouaghi (2005)

Contribution à l’étude des cestodes (hymenolepidiae, dilepididae et progynotaenidae) parasites de l’avifaune aquatique des zones humides des hautes plane de l’est algerien ; rôle d’artemia (crustacea, anostraca) dans la (hôte intermédiaire)

Baghdadi, Fatiha

Titre : Contribution à l’étude des cestodes (hymenolepidiae, dilepididae et progynotaenidae) parasites de l’avifaune aquatique des zones humides des hautes plane de l’est algerien ; rôle d’artemia (crustacea, anostraca) dans la (hôte intermédiaire)

Auteur : Baghdadi, Fatiha

Université de soutenance : Université Larbi Ben M’hidi de Oum El-Bouaghi

Grade : Magister 2005

Résumé
Dans le but d’étudier des crustacés infestés par les larves des cestodes parasites, à l’état adulte, des oiseaux aquatiques, quelques aspects biologiques et écologiques de l’hôte intermédiaire de Flamingolepis liguloïdes parasite intestinal du Flamant rose, ont été abordés à Sebkhet Ezzemoul (Oum El Bouaghi). L’espèce Artemia tunisiana est identifiée sur la base des critères morphologiques reconnus. Neuf paramètres biométriques ont permis de caractériser les adultes de la population de Sebkhet Ezzemoul dont la taille moyenne est de 8,17 mm chez les mâles et 9,28 mm chez les femelles, dans une salinité égale à 58.9 g/l. L’évolution des proportions des différents stades de développement est suivie durant la période des eaux. Artemia apparaît à partir du mois de décembre est persiste jusqu’au mois de mai. L’observation microscopique de 2903 individus de ce crustacé a montré son infestation par les cysticercoïdes de Flamingolepis liguloïcle cestode de la famille Hyminolepididae. Le taux d’infestation varie de 5,935% à 17,48% entre le mois de mai 2004 et le mois d’avril 2005. Artemia de Sebkhet Ezzemoul est infestée par un nombre des cysticercoïdes variant entre un et trois. Ils ont une localisation préférentielle qui influe sur la morphologie des hôtes parasités. L’infestation parasitaire d’ Artemia par ce cestode présente plusieurs répercussions sur la morphologie et sur le comportement de l’hôte tels : l’augmentation de la taille, la modification de la couleur du corps et du comportement de la nage, la réduction de l’activité reproductive, le suicide des individus parasités.

Catalogue Collectif Algérie

Page publiée le 14 février 2019