Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2007 → Contribution à l’inventaire des éléments traces dans les sols dans les eaux souterraines dans la région de l’Oued Righ : leurs origines et leur impact sur l’environnement

Université Larbi Ben M’hidi de Oum El-Bouaghi (2007)

Contribution à l’inventaire des éléments traces dans les sols dans les eaux souterraines dans la région de l’Oued Righ : leurs origines et leur impact sur l’environnement

Benhaddya, Mouhamed Lamine

Titre : Contribution à l’inventaire des éléments traces dans les sols dans les eaux souterraines dans la région de l’Oued Righ : leurs origines et leur impact sur l’environnement

Auteur : Benhaddya, Mouhamed Lamine

Université de soutenance : Université Larbi Ben M’hidi de Oum El-Bouaghi

Grade : Magister 2007

Résumé
L’objectif de ce travail est de montrer l’état actuel des eaux souterraines, eaux de surface et les sols de la région d’Oued Rhir, vis-àvis des différents éléments chimiques surtout les éléments en traces (cd, cr, cu, mn, ni, pb, zn) existants, l’origine de chaque élémentsen traces, son comportement par rapport aux autres, son évolution dans l’espace ainsi que leur évolution en fonction des paramètres physico-chimiques de l’eau et du sol da la région. L’étude pédochimique nous a permis de montrer l’existence de plusieurs variables chimiques au niveau du sol de notre région avec une variation des concentratios en éléments chimiques différentes : -sol cultivé affecté surtout par l’éffet de l’action agricole marquée par une concentration en éléments traces élevée due des paramètres physico-chimiques élevées, mais ces valeurs ne dépassent pas la norme de l’UNEP. -sol nu soumise à l’effet de la salinité primaire d’ou la forte concentration en éléments majeurs. les éléments traces présentent des teneurs trés faibles. Létude hydrochimique montre que les eaux des nappes profondes possèdent une salinité élevée, due à l’effet de la dissolution des formations géologiques. Les éléments traces sont observés avec des concentrations trés faibles ne dépassent pas les normes internationales leurs présences est due la géochimique( origine naturel). Cependant l’eau de surface (chotts) et surtout l’eau du canal possèdent une forte salinité et plus chargé en éléments traces, leur origine est due aux anthropisation, mais ces teneurs ne dépassent pas les normes algériennes concernant les eau superficielles polluées.

Catalogue Collectif Algérie

Page publiée le 9 février 2019