Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Les remplissages sédimentaires superficiels des bassins intramontagneux inscrits dans le permo-trias de la bordure nord du Haut-Atlas de Marrakech (région d’Asni, Maroc)

Université Cadi Ayyad, Marrakech (1990)

Les remplissages sédimentaires superficiels des bassins intramontagneux inscrits dans le permo-trias de la bordure nord du Haut-Atlas de Marrakech (région d’Asni, Maroc)

Nahid, Abderrazzak

Titre : Les remplissages sédimentaires superficiels des bassins intramontagneux inscrits dans le permo-trias de la bordure nord du Haut-Atlas de Marrakech (région d’Asni, Maroc)

Auteur : Nahid, Abderrazzak

Université de soutenance : Université Cadi Ayyad, Faculté des Sciences - Semlalia, Marrakech

Grade : Doctorat 1990

Résumé
Ce travail porte sur l’évolution plio-pléistocène d’une portion de la bordure du Haut-Atlas de Marrakech : la région d’Asni. Son objet est triple et concerne : la présentation du cadre géologique et naturel, l’approche morphologique et cartographique, l’analyse lithostratigraphique et la caractérisation sédimentologique des différentes formations superficielles. Le cadre géologique est celui de bassins évidés dans le siltites rouges permo-triasiques. Après une série de déformations à la charnière pliocène-pléistocène, l’évolution structural pléistocène est marquée par la persistance de déformations souples et de déformations cassantes. Le milieu naturel est celui de dépressions intramontagnes caractérisées par le resserrement des vallées en amont de gorges et qui se trouvent aujourd’hui sous l’influence d’un climat semi-aride. Les unités lithostratigraphiques alluviales superficielles définies sur de critères morphologiques, stratigraphiques et sédimentologiques, montrent des variations dans le temps et dans l’espace. Un tel dispositif lithostratigraphique n’est que la récurrence de l’action combinée de la néotectonique aux nuances du cadre morphoclimatique. Les formations superficielles sont représentées par des dépôts essentiellement terrigènes (dépôts de terrasses, de cônes, de glacis-cônes et de pente) associés localement à des dépôts carbonatés neufs, travertins des croûtes) et d’encres dépôts atypiques liés aux versants. Les cônes-terrasses constituent les formes majeures du modelé de la région. Les dépôts de cônes s’inclinent régulièrement vers l’Oued principale et de recouvrent ou passent latéralement au dépôt de la terrasse correspondante avec un recouvrement partiel de cette dernière. Cependant à Imarera, le niveau de comblement majeur du bassin est un glacis-terrasse qui corresponderait à un mosaïque d’environnements sédimentaires largement contrôlés par la néotectonique et dont l’élaboration a eu lieu à la suite d’un phénomène de capture. Ces séquences morpho-sédimentaires traduisent des périodes de sédimentation débutant par les alluviens grossières des terrasses d’apport longitudinal et s’achèvent par le dépôt de cônes des ravins affluents d’apport latéral au cours des périodes semi-arides. Les épisodes de creusement aboutissant à leur dissection sont à rapporter à des périodes à tendance humide. Les dépôts carbonatés travertineux paraissent être dus à des causes locales accidentelles qui sont liées aux conditions morphologiques particulières et aussi à des contrôles morphotectoniques grâce à des accidents locaux de drainage. L’analyse de la croûte zônaire évoque une origine sédimentaire superficielle. Quant aux encroûtements cimentant les alluvions fluvio-terrantiels des terrasses, ils tiennent leur origine à des processus physico-chimiques régis par la nappe phréatique et n’évoquent aucune signification paléoclimatique particulière. D’autres formations atypiques liées aux versants (formation à mégablocs et paquets de substratum glissés et formation à altérites remaniées), témoignent de mouvements tectoniques qui pourraient être placés à la charnière pliocène-pléistocène.

Mots clés : Maroc, Haut-Atlas de Marrakech, Région d’Asni, Bassin intramontagneux, Evidé, Siltite rouge, Unité alluviale, Formation superficielle, Cône, Glacis-cône, Terrasse, Glacis-terrasse, Travertins, Croûte, Formation atypique, Néotectonique, Déformation souple, Déformation cassante, Capture

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 3 mars 2009, mise à jour le 11 janvier 2018