Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → DES ou DESA → Bassins de stabilisation anaérobie et aérobie facultatif pour le traitement des eaux usées à Marrakech : dynamique du phytoplancton (microplacton picoplancton ) et évaluation de la biomasse primaire

Université Cadi Ayyad, Marrakech (1990)

Bassins de stabilisation anaérobie et aérobie facultatif pour le traitement des eaux usées à Marrakech : dynamique du phytoplancton (microplacton picoplancton ) et évaluation de la biomasse primaire

Oudra, Brahim

Titre : Bassins de stabilisation anaérobie et aérobie facultatif pour le traitement des eaux usées à Marrakech : dynamique du phytoplancton (microplacton picoplancton ) et évaluation de la biomasse primaire

Auteur : Oudra, Brahim

Université de soutenance : Université Cadi Ayyad, Faculté des Sciences - Semlalia, Marrakech

Grade : DES ou DESA 1990

Résumé
Le suivi de la flore algale dans les bassins de stabilisation et l’évaluation de la biomasse primaire permettent de mieux comprendre le fonctionnement de ces écosystèmes épurateurs. De Février 1988 à Juin 1989, la charge, organique moyenne admise à l’entrée de l’ouvrage expérimental de traitement des eaux usées de Marrakech est estimée à 213 Kg/j de DCO et 109 Kg/j de DB05. Le fonctionnement anaérobie du premier bassin et facultatif du second donne un abattement de la charge organique, en terme de concentration qui ne dépasse pas 55%. La composition des populations algales varie en fonction des saisons et selon la mode du fonctionnement du bassin. Dans le premier, les Eugléniens prédominent durant presque toute la période d’étude, sauf en automne, où elles sont associées en faibles proportions aux Volvocales. Alors que ce sont chlorococcales et les Cyanobatéries qui, dominent le second basin, surtout en été. Le facteur température semble avoir un important effet sur l’évolution de la biomasse primaire. La période froide favorise le développement intense des thiobactéries, responsables des eaux rouges. Par conséquent, les populations algales subissent un grand changement qualitatif et quantitatif. Les températures élevées de l’été favorisent la prolifération du genre synechocystisparvula (Cyanobactéries picoplanctonique, dont le diamètre cellulaire est compris entre 0,2 et 2 μm). La mise au point d’une méthodologie d’évaluation de la biomasse picoplanctonique a permis de reconnaître l’importance de cette fraction du phytoplancton qui, peut atteindre, pendant l’été en moyenne 56% de la biomasse primaire totale. L’analyse des corrélations statistiques a permis de mettre en évidence objectivement, l’interdépendance entre la biomasse primaire et les facteurs environnementaux.

Mots clés : Lagunage, Eau usée, Climat aride, Maroc, Picoplancton, Microplancton, Biomasse primaire

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 3 mars 2009, mise à jour le 11 janvier 2018