Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2015 → Qualité des eaux et des sédiments de la plaine alluviale d’Oued Nil : (willaya de Jijel, NE algerien).

Université Larbi Ben M’hidi de Oum El-Bouaghi (2015)

Qualité des eaux et des sédiments de la plaine alluviale d’Oued Nil : (willaya de Jijel, NE algerien).

Amiour, Souad

Titre : Qualité des eaux et des sédiments de la plaine alluviale d’Oued Nil : (willaya de Jijel, NE algerien).

Auteur : Amiour, Souad

Université de soutenance : Université Larbi Ben M’hidi de Oum El-Bouaghi

Grade : Magister 2015

Résumé
La plaine alluviale d’oued Nil est caractérisée par une abondance en eaux de surface et souterraines. Ces eaux sont utilisées pour l’alimentation en eau potable de plusieurs communes de la wilaya de Jijel et pour l’irrigation. Depuis l’année 2000, la région a connu une croissance démographique et économique importante qui s’est traduire par une forte exploitation des eaux souterraines, et l’augmentation des rejets dans les eaux de surface. L’objectif principal de ce travail est d’étudier la qualité des eaux de surface et souterraines et des sédiments de la plaine alluviale de l’oued Nil. Cinq campagnes de prélèvements (eau et/ou sédiment) sur dix stations pour les eaux de surface (oued Nil et ses deux affluents " oued Boukaraa et oued Saayoud ") et sur cinq stations pour les eaux souterraines. Une analyse complète a été réalisée sur les échantillons d’eau (paramètres physico-chimiques, éléments majeurs, paramètres de pollution et les éléments traces métalliques (ETM)). Pour le compartiment sédimentaire, dix points de prélèvement ont été sélectionnés. L’analyse physico-chimique a montrée que la plupart des eaux de surface et souterraines des trois oueds présentent une bonne qualité par rapport aux descripteurs : T ; pH ; CE ; Cl- ; SO42- ; Ca++ ; Mg++, TH ; une contamination importante par les espèces azotées (NH4+, NO2- , NO3-) et le phosphate, liée aux rejets urbains ; et la présence d’une contamination métallique dans les eaux de surface (Cd, Pb, Cr et Cu). La physico-chimie des sédiments des différentes stations de prélèvements est marquée par un pH neutre à une faible alcalinité, et un pourcentage important en calcaire total au niveau d’oued Saayoud dont la provenance est liée sans doute à la présence des formations géologiques carbonatées à l’amont de l’oued. L’analyse des ETM dans les sédiments a montré l’absence d’une contamination métallique.

Catalogue Collectif Algérie

Page publiée le 13 octobre 2018