Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2017 → Structure et dynamique de l’avifaune nicheuse de la forêt domaniale Boumezrane Ain Zana, Souk-Ahras

Université Larbi Ben M’hidi de Oum El-Bouaghi (2017)

Structure et dynamique de l’avifaune nicheuse de la forêt domaniale Boumezrane Ain Zana, Souk-Ahras

Menaa, Mohcen

Titre : Structure et dynamique de l’avifaune nicheuse de la forêt domaniale Boumezrane Ain Zana, Souk-Ahras

Auteur : Menaa, Mohcen

Université de soutenance : Université Larbi Ben M’hidi de Oum El-Bouaghi

Grade : Doctorat 2017

Résumé
Au cours de la période de reproduction des oiseaux forestiers, nous avons analysé les relations communauté d’oiseaux/habitat dans la forêt domaniale de Boumezrane située au nord-est de l’Algérie et constituée essentiellement de chêne liège et de chêne zeen. La richesse totale en espèces, la diversité et l’abondance des communautés d’oiseaux ont été analysés par rapport aux variables de l’habitat, résumant la structure de l’habitat, de la strate arborée et du sous bois. Un total de 230 visites ont été effectuées et se sont soldées par le dénombrement de 70 espèces d’oiseaux dont la plus part appartiennent à l’ordre des Passeriformes. Les insectivores étant la catégorie trophique la plus dominante dans les deux chênaies. La richesse totale des espèces aviaires à chaque point d’écoute oscillé entre 6 et 17 espèces. Les familles les plus dominants en nombre d’espèce sont : les Mucascipidés, les Sylviidés, les Turdidés, les Paridés et les Picidés. Elles occupent plus de 70% de l’abondance totale de l’ensemble de la population des deux chênaies. En utilisation les méthodes d’analyse multivariée, nous avons déterminé que deux grands types de relations entre les oiseaux et la structure de l’habitat ont été tracées : la première comprend la structure de l’arbre au cours de leur croissance (gros bois et hauteur de la strate arborée), la seconde est liée à la strate arbustive. Ainsi, la diversité et l’abondance des oiseaux et la richesse en espèces ont été principalement associées au diamètre du plus gros arbre.

Catalogue Collectif Algérie

Page publiée le 12 octobre 2018