Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2006 → Valorisation intégrée des zones humides des hautes plaines du Constantinoise : l’exemple du secteur de Ank Djemel-El-Maghsel

Université Larbi Ben M’hidi de Oum El-Bouaghi (2006)

Valorisation intégrée des zones humides des hautes plaines du Constantinoise : l’exemple du secteur de Ank Djemel-El-Maghsel

Moudjari, Zoubir

Titre : Valorisation intégrée des zones humides des hautes plaines du Constantinoise : l’exemple du secteur de Ank Djemel-El-Maghsel

Auteur : Moudjari, Zoubir

Université de soutenance : Université Larbi Ben M’hidi de Oum El-Bouaghi

Grade : Magister : Biodiversité, écologie et aménagement des zones humides 2006

Résumé
Le présent travail s’insère dans une écologique qui se voulait aussi socio-économique. Nous avons tenté de proposer de pratiques qui ont pour objectifs, d’une part, la résolution des problèmes causant la dégradation des zones humides des Hautes plaines du Constantinois, avec comme exemple le secteur des sebkhat Ank Djemel-El-Maghsel, et d’autre part, la rationalisation des activités humaines en relation avec ces milieux. En effet, ces problèmes sont complexes et imbriqués, ils imposent l’établissement de diagnostics, ensuite de proposer un remède pour chaque situation par une approche qui vise, dans le même temps, la préservation, l’utilisation et l’aménagement de ces zones selon leurs caractéristiques écologiques et sociales. Nous avons essayé tout le long de ce travail de mettre en avant la spécificité d’un milieu physique rude, ainsi que la précarité de la situation socio-économique du secteur d’étude, qui s’articule sur le domaine agropastorale. Par ailleurs, l’inventaire et la mise en exergue de la biodiversité du secteur d’étude nous ont permis de proposer quelques pratiques pour végétal par une utilisation à des fins pastorales et thérapeutiques. Nous avons pu également confirmer l’importance de la préservation de la richesse ornithologique qui a conféré au secteur d’étude un statut international. Nous avons préconisé l’installation d’une station de lagunage, afin de préserver ce patrimoine naturel de pollution, et proposé également quelques pratiques rationnelles visant une gestion intégrée des ressources agricoles et hydriques. Enfin, nous avons jugé qu’il serait plus judicieux de présenter quelques pistes d’actions, en vue d’aménager ces territoires, pour que le secteur d’étude soit économiquement viable, écologiquement durable et socialement acceptable.

Catalogue Collectif Algérie

Page publiée le 12 février 2019