Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → DES ou DESA → Contribution à l’étude de la fixation biologique d’azote chez Acacia Mollissima

Université Moulay Ismail, Meknès (1991)

Contribution à l’étude de la fixation biologique d’azote chez Acacia Mollissima

Nassiri, Laïla

Titre : Contribution à l’étude de la fixation biologique d’azote chez Acacia Mollissima

Auteur : Nassiri, Laïla

Université de soutenance : Université Moulay Ismail, Faculté des Sciences, Meknès

Grade : DES ou DESA 1991

Résumé
La fixation biologique de l’azote atmosphérique chez Acacia mollissima est étudiée dans des essais en pots, sous-serre. Les méthodes de différence (MD) et de dilution isotopique à N15 (DI) sont utilisées. Différentes références (blé, graminées pérennes, acacia non inoculé) sont évaluées. Les effets de l’inoculation et de la fertilisation azotée sont examinés en plus de l’évaluation des associations : acacia-graminées quant à la compétition, le transfert d’azote fixé, la fixation d’N2… . Enfin, un sous-échantillonnage est entrepris pour essayer de remédier à l’échantillonnage destructif de l’arbre entier. Les résultats montrent que : * L’inoculation de l’acacia se traduit par une amélioration très nette de la production en matière sèche et en azote total. * La fertilisation azotée affecte positivement la production des acacias inoculés et non inoculés mais elle déprime ma modulation et la fixation symbiotique. * L’acacia non inoculé constitue une mauvaise référence vu les valeurs négatives de la FBN, mesurées par la DI ; sa réponse à l’apport azoté incite à recourir à la méthode de la valeur A. * Avec les graminées, la FBN est estimée par la MD et la DI avec une supériorité de la deuxième méthode en rapport avec ces % CV plus faibles. * Les racines détiennent une grande quantité d’azote et leur exclusion sous-estime les mesures de la FBN. * La répartition de l’azote 15 –exprimé en % a.e.- n’est pas uniforme ; les racines présentent le plus faible excès en N15, suivies des tiges dont la valeur est un agréement avec la composition isotopique de la plante entière et donc peut être représentative. Par contre, la masse foliaire, un sous-échantillonnage aléatoire de 5 rammeaux surestiment la dilution du rapport N15/N14. * Une variabilité dans la croissance, l’accumulation d’azote total et la répartition de l’azote 15 est observée ; elle témoigne d’une diversité génotype pouvant être exploitée dans les programmes d’amélioration de la FBN par les arbres fixateurs. * Les jeunes plantes d’acacia sont affectées par l’association avec le blé ; leur accumulation en azote est réduite surtout le fertilisant est apporté juste après germination de la graminée. Plus âgés, les acacias voient leur production peu affectée par le mélange, leur % Ndfa est plus grand et les rendements relatifs des graminées sont élevés. * Un transfert de 16% est évalué et l’incorporation dans le sol des feuilles de l’acacia permet d’augmenter la production et le contenu azoté du blé

Mots clés : Fixation biologique, Isotopique, Azote atmosphérique, Acacia-graminée, Echantillonnage, Blé, Acacia Mollissima

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 3 mars 2009, mise à jour le 11 janvier 2018