Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → DES ou DESA → Hydrogéologie et hydrogéochimie de l’aquifère Turonien du bassin synclinal de Meskala-Kourimat-Ida ou Zemzem (Essaouira, Maroc)

Université Cadi Ayyad, Marrakech (1991)

Hydrogéologie et hydrogéochimie de l’aquifère Turonien du bassin synclinal de Meskala-Kourimat-Ida ou Zemzem (Essaouira, Maroc)

Laftouhi, Nour Eddine

Titre : Hydrogéologie et hydrogéochimie de l’aquifère Turonien du bassin synclinal de Meskala-Kourimat-Ida ou Zemzem (Essaouira, Maroc)

Auteur : Laftouhi, Nour Eddine

Université de soutenance : Université Cadi Ayyad, Faculté des Sciences - Semlalia, Marrakech

Grade : DES ou DESA 1991

Résumé
Le crétacé supérieur du Bassin synclinal de Meskala-Kourimat-Ida ou Zemzem renferme un système aquifère dont le plus important est le Turonien qui contient d’importantes ressources en eau. La synthèse géologique a montré que le Turonien peut développer une variation latérale de faciès par l’existence de niveaux marneux métriques au sein de la barre turonienne. Ceux-ci sont le plus souvent absents en affleurement. L’étude quantitative et qualitative de la fracturation sur affleurement a souligné l’importance de la tectonique globale et des phénomènes locaux dans la distribution et la fréquence des familles de fractures et de là leur importance dans le contrôle des écoulements souterrains. Les pompages d’essai ont revus à la lumière des connaissances géologiques et fracturales acquises. Cela a permis d’attribuer à cet aquifère un comportement semi libre à débit retardé et de mettre en évidence un phénomène d’égouttement en liaison avec la qualité et l’hiérarchisation de la fracturation. L’étude hydrologique des sources a permis de classer cet aquifère dans les karsts complexes. La variation saisonnière et spatiale des paramètres physico-chimiques et l’étude de la distribution des fréquences de la conductivité électrique ont confirmé cette hypothèse et souligne l’importance et le développement des structures d’eau. L’ébauche d’une isotopique a permis de situer les aires d’alimentation, de délimiter l’impluvium de certains captages et enfin de définir les modalités d’alimentation par infiltration des eaux de précipitation de cet aquifère. Ce travail a débouché sur l’élaboration d’un modèle de fonctionnement de l’aquifère turonien.

Mots clés  : Hydrogéologie, Hydrogéochimie, Aquifère, Turonien, Bassin, Synclinal, Meskala-Kourimat-Ida, Zemzem, Essaouira, Maroc

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 3 mars 2009, mise à jour le 13 janvier 2018