Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2011 → Etude Analytique et Biologique des Flavonoïdes Naturels.

Université Constantine 1 (ex Mentouri) 2011

Etude Analytique et Biologique des Flavonoïdes Naturels.

Akroum Souad

Titre : Etude Analytique et Biologique des Flavonoïdes Naturels.

Auteur : Akroum Souad

Université de soutenance : Université Constantine 1 (ex Mentouri)

Grade : DOCTORAT EN SCIENCES OPTION : PHYSIO-TOXICOLOGIE 2011

Résumé
Les polyphénols sont des métabolites végétaux produits lors du métabolisme secondaire. Dans cette étude, nous nous sommes intéressés particulièrement aux flavonoїdes et aux tannins condensés. Nous avons commencé par préparer des extraits méthanoliques et éthanoliques de plusieurs plantes ; nous avons testé in vitro leurs activités antimicrobienne, antioxydante et cytotoxique ; puis nous avons réalisé un screening phytochimique. Pour les extraits éthanoliques qui se sont avérés riches en flavonoїdes, nous avons identifié les principales molécules présentes, testé sur elles les trois activités précédemment citées, testé leur activité antimicrobienne in vivo contre Streptococcus pneumoniae, puis mesuré leur toxicité aigue. Dans une dernière partie, nous avons extrait et dosé les tannins condensés de Camellia sinensis et de Vicia faba L. seville. Puis nous avons isolé à partir du sol différentes moisissures afin de sélectionner celles capables de dégrader ces macromolécules. D’après les résultats obtenus, les extraits méthanoliques avaient les activités antimicrobienne, antioxydante et cytotoxique les plus importantes. De même, leur screening phytochimique a révélé qu’ils étaient riches en métabolites secondaires. Les extraits éthanoliques contenaient principalement des flavonoїdes. Parmi eux, les flavonols aglycones extraites de Carthamus tinctorius et Artemisa absinthium ainsi que la flavone extraite de Mentha longifolia avaient une grande activité antimicrobienne in vitro et in vivo ; les flavones aglycones de Carthamus tinctorius et Linum capitatum ainsi que les molécules citées auparavant une grande activité antioxydante. Les flavonols aglycones extraites de Carthamus tinctorius et Artemisa absinthium avaient aussi une grande activité cytotoxique. De plus, toutes les molécules citées avaient des DL0 et DL50 intéressantes. Vicia faba L. seville et Camellia sinensis contenaient principalement des procyanidines oligomériques et polymériques respectivement. Parmi les moisissures isolées, seules six espèces étaient capables de les dégrader. Aspergillus niger et Aspergillus awamori étaient les meilleures productrices de tannase avec des activités enzymatiques de 20 U /ml et 21,4 U /ml respectivement.

Mots clés : Plantes, extraits, flavonoїdes, antimicrobiens, antioxydants, cytotoxiques, toxicité aigue, tannins condensés, moisissures, tannase.

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 15 novembre 2018