Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → DES ou DESA → Valorisation des plantes médicinales marocaines : étude de la constitution alcaloïdique de cinq Solanacées mydriatiques marocaines : Mandragora autumnalis Spr., Datura stramonium L., Datura ferox L., Hyoscyamus albus L. et Atropa belladonna L.

Université Cadi Ayyad, Marrakech (1992)

Valorisation des plantes médicinales marocaines : étude de la constitution alcaloïdique de cinq Solanacées mydriatiques marocaines : Mandragora autumnalis Spr., Datura stramonium L., Datura ferox L., Hyoscyamus albus L. et Atropa belladonna L.

Bekkouche, Khalid

Titre : Valorisation des plantes médicinales marocaines : étude de la constitution alcaloïdique de cinq Solanacées mydriatiques marocaines : Mandragora autumnalis Spr., Datura stramonium L., Datura ferox L., Hyoscyamus albus L. et Atropa belladonna L.

Auteur : Bekkouche, Khalid

Université de soutenance  : Université Cadi Ayyad, Faculté des Sciences - Semlalia, Marrakech

Grade : DES ou DESA 1992

Résumé
Cette étude vise à valoriser au point de vue pharmaceutique quelques solanacées mydriatiques marocaines reconnues efficaces : Mandragora autumnalis, Datura stramonium, Datura ferox, Hyoscyamus albus et Atropa belladonna. La première partie de ce travail a fait l’objet d’une étude bibliographique sur la botanique, l’écologie, la composition chimique et les propriétés pharmacologiques de chacune des espèces étudiées. La deuxième partie de ce travail est d’une portée chimique à trois grands volets : Une étude comparative des acides gras des huiles contenues dans les graines des espèces étudiées à l’issue de laquelle il s’est avéré que toutes les huiles sont de types oléique linoléique avec dominance de l’acide linoléique. Une coumarine : le scopolétol a pu être identifiée dans l’extrait de l’acétate d’éthyle de la racine de la Mandragore. Cette molécule est d’une grande utilité dans la caractérisation des Solanacées mydriatiques. L’étude comparative des alcaloïdes tropaniques majeurs (atropine et scopolamine) a permis de tirer les conclusions suivantes : - Les variations intraspécifiques et interspécifiques des teneurs alcaloïdiques dépendent étroitement des paramètres écophysiologiques. - Dans l’industrie pharmaceutique, la Mandragore et la Stramoine semblent être un matériel de choix pour l’extraction de l’atropine et le Datura ferox pour l’extraction de la scopolamine. - Il semble nécessaire d’établir des posologies adéquates et convenables pour chaque espèce et dans chaque région

Mots clés : Solanacée mydriatique, Atropine, Scopolamine, Scopolétol, Acide gras

Présentation (Toubkal)

Page publiée le 3 mars 2009, mise à jour le 12 janvier 2018