Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Nouvelles publications → Impression à la demande 2018 → Contribution à l’étude de l’Arganier d’Algérie

Editions Universitaires Européennes (2018)

Contribution à l’étude de l’Arganier d’Algérie

Kadda Hachem

Titre : Contribution à l’étude de l’Arganier d’Algérie Etude biochimique et histochimique des rameaux caulinaires

Auteur (s)  : Kadda Hachem
Editeur  : Editions Universitaires Européennes
Date de parution : 13.09.2018
Pages : 128

Présentation
En Algérie, nombreuses sont les espèces végétales se développant spontanément, en dépit des conditions climatiques, pas toujours favorables. Colonisant une surface assez importante de la région saharienne, elles engendrent ainsi, une source de molécules que les industries agro-alimentaire, cosmétique et pharmaceutique exploitent pour leurs propriétés remarquables. C’est dans ce contexte, il nous a paru utile de nous intéresser a l’Arganier Algérien. Ce fossile vivant de la végétation tropicale appartenant à la famille des sapotacées, est bien adapté à des conditions extrêmes d’aridité et de température. Elle est endémique de l’Algérie (région de Tindouf) et du Maroc (région du sud ouest, en particulier la plaine du Souss). Au sud de ces deux pays maghrébins, l’arganier constitue le dernier rempart contre la désertification. Vu l’intérêt qu’il peut présenter sur le plan écologique, socio-économique et environnementale, nous nous sommes intéressés de mieux le connaître sur le plan de l’histochimie et de la biochimie de ses tissus caulinaires, afin de permettre une valorisation de cette espèce.

Annonce de l’ouvrage et achat (€ 54,90 en 2018)

Page publiée le 5 décembre 2018