Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → DES ou DESA → Bioécologie de deux hyménoptères parasitoïdes des noctuidae au Maroc. Essai de lutte biologique par Trichogramma Bourarachae ( HYM. ; Trichogrammatidae )

Université Cadi Ayyad, Marrakech (1993)

Bioécologie de deux hyménoptères parasitoïdes des noctuidae au Maroc. Essai de lutte biologique par Trichogramma Bourarachae ( HYM. ; Trichogrammatidae )

Rohi, Latifa

Titre : Bioécologie de deux hyménoptères parasitoïdes des noctuidae au Maroc. Essai de lutte biologique par Trichogramma Bourarachae ( HYM. ; Trichogrammatidae )

Auteur : Rohi, Latifa

Université de soutenance : Université Cadi Ayyad, Faculté des Sciences - Semlalia, Marrakech

Grade : DEs ou DESA 1993

Résumé
La dynamique des populations de certaines noctuelles ravageuses des cultures dans la région de Tadla a mis en relief l’intérêt des luzernières comme support favorables dans l’installation et la prolifération des populations de Heliothis armigera et de Spodoptera littoralis. L’inventaire des parasitoïdes oophages dans cette même région, sur œufs de Vanessa cardui, a révélé la présence de Trichogrammatoïdea lutea, espèce nouvellement recensée au Maroc en compagnie d’autres parasitoïdes mentionnés antérieurement : Trichogramma voegelei, Trichogramma bourarachae et Telenomus sp. L’étude complémentaire des potentialités de développement de T. bourarachae sous de basses températures alternées, a montré que celles-ci affectent négativement quelques paramètres biologiques du parasitoïde. L’action des différents facteurs écologiques sur le potentiel biotique de Telenomus sp. a mis en évidence la grande performance de cet auxiliaire et son adaptabilité aux conditions du milieu étudié. Ceci encouragé son utilisation en tant qu’agent actif de lutte biologique contre les noctuelles. Ses potentialités surpassent légèrement celles présentées par T. bourarachae. Le dernier chapitre consacré à l’essai préliminaire de lutte biologique au moyen de T. bourarachae nous permet de tester les possibilités d’utilisation des parasitoïdes oophages dans la lutte contre les noctuelles sur coton.

Mots clés : Bioécologie Hyménoptère parasitoïde, Noctuidae, Maroc, Lutte biologique, Trichogramma Bourarachae, Coton

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 3 mars 2009, mise à jour le 13 janvier 2018