Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2009 → Caractérisation chimique des principes à effet antidermatophyte des racines d’anacyclus L.

Université Constantine 1 (ex Mentouri) 2009

Caractérisation chimique des principes à effet antidermatophyte des racines d’anacyclus L.

Hamimed Souad

Titre : Caractérisation chimique des principes à effet antidermatophyte des racines d’anacyclus L.

Auteur : Hamimed Souad

Université de soutenance : Université Constantine 1 (ex Mentouri)

Grade : Magister en chimie organique 2009

Résumé _Un travail de criblage bioguidé préliminaire a permis de localiser une activité antidermatophyte importante au niveau de l’extrait de dichlorométhane des racines d’Anacyclus pyrethrum L. (Asteraceae). Le fractionnement chromatographique bioguidé de l’extrait actif de DCM a permis de situer l’activité au niveau d’un certain nombre de fractions, notamment celles enrichies en triterpènes et alkamides. De la fraction enrichie en triterpènes, quatre composés ont été isolés, dont deux identifiés formellement comme des triterpènes pentacycliques. L’extrait brut alcoolique des racines d’A. pyrethrum, étudié aussi dans le cadre de ce travail, a permis d’isoler quatre produits, dont un a été identifié formellement comme une pyranocoumarine, et les trois autres des dérivés phénylpropanes. La nature de ces phénylpropanes, probablement des lignanes, n’a pu être formellement établie. Sur le volet chimique, les résultats obtenus dans le cadre de ce travail permettent une meilleure connaissance du métabolisme secondaire au niveau des racines d’A. pyrethrum. Le profil métabolique des racines est caractérisé par la présence de triterpènes pentacycliques, de phénylpropanes, de coumarines et d’alkamides. A part les alkamides déjà signalés par des études ultérieures, les autres types de métabolites sont cités pour la première fois dans l’espèce étudiée par la présente étude ; Sur le volet d’activité, les résultats obtenus par le fractionnement bioguidé a permis de situer une activité antidermatophyte notable au niveau des métabolites moyennement polaires, notamment des fractions enrichies en triterpènes et en alkamides. Ces types de métabolites ont été déjà signalés comme doués d’un effet inhibiteur vis-à-vis d’autres souches fongiques. Leur activité vis-à-vis des souches de M. canis est signalée ici pour la première fois.

Mots clés : Anacyclus pyrethrum, racines, Asteraceae, criblage phytochimique, bioactivities, antifongique, triterpènes pentacycliques et coumarines.

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 21 janvier 2019