Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2017 → Etude de l’influence et de l’état de sociabilité des tiges sur le dépérissement du cèdre de l’Atlas Cedrus atlantica Manetti dans le parc national de Theniet el Had « Algérie »

Université El Djillali Sidi Bel Abbes (2017)

Etude de l’influence et de l’état de sociabilité des tiges sur le dépérissement du cèdre de l’Atlas Cedrus atlantica Manetti dans le parc national de Theniet el Had « Algérie »

TALEB, Mohamed Lamine

Titre : Etude de l’influence et de l’état de sociabilité des tiges sur le dépérissement du cèdre de l’Atlas Cedrus atlantica Manetti dans le parc national de Theniet el Had « Algérie »

Auteur : TALEB, Mohamed Lamine

Université de soutenance : Université El Djillali Sidi Bel Abbes

Grade : Doctorat en Sciences 2017

Résumé
La présente étude a pour objet de rechercher d’éventuelles causalités du dépérissement du cèdre de l’Atlas dans le parc national de Theniet El Had. Il s’agit de mettre en évidence les taux de dépérissement enregistrés à travers les densités enregistrées et la répartition des tiges. L’étude est réalisée à travers quarante (40) placettes concentriques de 2, 5 et 10ares en plus de celles rectangulaires de 2 ares dans le versant nord de la cédraie. Des prélèvements pédologiques à des fins d’analyses physico-chimiques ont été effectués dans chacune des placettes d’étude. Des mesures dendrométriques y sont réalisées sur l’ensemble des tiges des placettes de 2, 5 et 10ares. Il en ressort que le dépérissement, à travers l’analyse de la variance et le test de Spearman, est lié au caractéristiques dendrométriques indicatrices de concurrence. L’étude de la concurrence des tiges à travers les indices de compétition de Hart-Becking, indice de chevauchement d’air et l’indice de compétition interindividuelle de Schütz montre que le dépérissement est lié à la compétition des tiges, loin qu’il soit lié à la densité du fait que 75% des placettes appartiennent à la classe des éclaircies fortes. La répartition spatiale des tiges étant chaotique, les cimes présentent une détérioration influencée par l’enchevêtrement des houppiers. On enregistre plus de 50% des tiges dépéris présentent un indice de chevauchement supérieur à 65%. L’indice de compétition interindividuelle de Schütz montre que la compétition entre les tiges de cèdre est importante. L’adaptation d’un plan de gestion engendrant à la fois la gestion du dépérissement à court et long terme ainsi que l’aménagement de la répartition spatiale des tiges et la régulation de distribution des densités sera d’une opportunité fondamentale pour la vigueur et la vitalité des cèdres.

Mots Clés  : Cèdre de l’Atlas dépérissement densité répartition des tiges Theniet El Had

Présentation

Version intégrale (118 Mb)

Page publiée le 5 novembre 2018