Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → DES ou DESA → Effet du phosphore et de la rotation culturale sur la fixation biologique de l’azote chez les Medicago Annuels

Université Moulay Ismail, Meknès (1992)

Effet du phosphore et de la rotation culturale sur la fixation biologique de l’azote chez les Medicago Annuels

Lahrach, Nadia

Titre : Effet du phosphore et de la rotation culturale sur la fixation biologique de l’azote chez les Medicago Annuels

Auteur : Lahrach, Nadia

Université de soutenance : Université Moulay Ismail, Faculté des Sciences, Meknès

Grade : DES ou DESA 1992

Résumé
Ce travail a été réalisé à la recherche à l’I C A R D A, Alepp, en Syrie, et à la faculté des sciences de Meknès, - La partie réalisée à l’I C A R D A , a porté sur la comparaison de la fixation biologique de l’azote chez quelques espèces de Medicago : M. rigidula, M. scutellata variété Sava, M. truncatula variété Cyprus et M. rugosa, en serre et au champ. Durant deux saisons, M. rugosa et M. rigidula ont donné le meilleur rendement en poids sec et azote total. D’après la méthode isotopique, M. rugosa a fixé le plus azote suivie de M. scutellata puis M. rigidula et M. truncatula. Un essai de la rotation culturale du blé et du Medic a été effectuée au champ et sous serre, différentes rotations ont été utilisées : précédemment cultural Medicago moyennement, fortement ou faiblement paturé, et aussi le précédent Jachère. Le blé a donné une bonne production de biomasse et d’azote total sur le sol à moyenne densité de pâturage, et dans les autres précédents culturaux. Alors que M. rigidula avait un très faible rendement en biomasse et en azote total avec tous les précédents culturaux, soient sous serre ou au champ. - La seconde partie effectuée au Maroc : L’effet du phosphore sur les Medicago a été également étudié. Plusieurs espèces de Medicago ont été expérimentées sous serre avec différentes doses de phosphore. En plus du blé, trois espèces de Medicago ont été choisies pour être testées au terrain : M. scutellata variété Sava, M. truncatula variété Cyprus, M. ciliaris et le blé. La dose de 150 kg P2 05/ha était optimale pour les Medicago. Le blé avait la meilleure réponse sous serre quelle que fût la dose de phosphore ajoutée. L’intéraction espèce – phosphore était affectée au niveau de la biomasse, mais aussi la fixation biologique de l’azote augmentait suivant les doses de phosphore. - Un essai a été mené en pot sous serre à la faculté, en dispositif complètement aléatoire, traitant M. truncatula variété Jemalong et le blé en culture pure et mélange. L’association a eu un effet bénéfique sur la production du blé en biomasse et en azote total. Mais, il y a eu une compétition entre le blé et la légumineuse pour l’azote du sol, d’après la méthode de différence, la fixation biologique de l’azote n’a pas été favorisée en culture mixte, ce résultat a été contredit par le calcul du rendement relatif en azote total du medic et du blé.

Mots clés : Phosphore, Rotation culturale, Fixation, Biologique, Azote, Medicago, Blé

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 3 mars 2009, mise à jour le 10 janvier 2018