Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2015 → Isolement et caractérisation des microorganismes auto épurateur isolés d’oued Mekerra de Sidi Bel Abbes

Université El Djillali Sidi Bel Abbes (2015)

Isolement et caractérisation des microorganismes auto épurateur isolés d’oued Mekerra de Sidi Bel Abbes

Benattouche, Zouaoui

Titre : Isolement et caractérisation des microorganismes auto épurateur isolés d’oued Mekerra de Sidi Bel Abbes

Auteur : Benattouche, Zouaoui

Université de soutenance : Université El Djillali Sidi Bel Abbes

Grade : Doctorat en Sciences 2015

Résumé
Les lipases sont des enzymes largement répandues dans la nature et font partie de la famille des hydrolases qui interviennent dans l’hydrolyse des lipides. Vue la polyvalence de cette enzyme, les lipases ont attiré l’attention des chercheurs scientifiques grâce son large spectre d’application dans l’industrie alimentaire, la production des détergents, les produits pharmaceutiques, cuir, textile, cosmétique, et l’industrie du papier. Les prélèvements des eaux usées d’oued de Mekerra ont été effectués sur deux sites différents. Les analyses physico- chimiques des eaux usées d’oued Mekerra ont montré la présence d’une importante quantité en matières organiques indispensable pour la croissance bactérienne. Le screening primaire a permis d’isoler 14 souches bactériennes. Dans un second temps, l’utilisation d’un milieu de culture minéral contenant une concentration de 1% d’huile d’olive comme seule source de carbone, a permis de sélectionner 6 isolats lipolytiques performantes. Dans le but d’optimiser les différents paramètres impliqués dans le processus de la production de la lipase et la biomasse tels que la température, la source de carbone, la valeur du pH et l’effet des ions métalliques, la souche Pseudomonas aeruginosa a été retenue pour son potentiel lipolytique. L’identification morphologique et biochimique et utilisation de la galerie API NE a révèle l’appartenance de cette souche productrice de lipase au genre Pseudomonas aeruginosa. Les résultats obtenus ont montré une production maximale de la biomasse bactérienne (18,6 g/l) et une activité lipolytique de (37 U/ml), après des intervalles de temps d’incubation de 24-48 heures. La purification de la lipase de Pseudomonas aeruginosa effectuée par précipitation au sulfate d’ammonium et ensuite par chromatographie d’échange d’anion sur une colonne de DEAE-cellulose, a donné un rendement de 19,45% et une activité spécifique finale de 150 U/mg, qui correspond un facteur d’enrichissement de 3,97. L’enzyme est stable 25-35°C et à pH 6-8. L’étude de l’influence des effecteurs chimiques a montré que cette enzyme est fortement active en présence de Ca+2 et Mg+2 et inhibée en présence de Zn+2 , Cu+2 et Mn+2.

Mots Clés  : Pseudomonas aeruginosa, activité lipolytique, biomasse bactérienne, Purification de la lipase, métaux lourds.

Présentation

Page publiée le 19 octobre 2018