Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → DES ou DESA → Epuration des eaux usées de la ville de Ouarzazate dans des bassins de stabilisation et leur réutilisation en irrigation : aspects bactériologiques

Université Moulay Ismail, Meknès (1992)

Epuration des eaux usées de la ville de Ouarzazate dans des bassins de stabilisation et leur réutilisation en irrigation : aspects bactériologiques

Merzouki, Mohamed

Titre : Epuration des eaux usées de la ville de Ouarzazate dans des bassins de stabilisation et leur réutilisation en irrigation : aspects bactériologiques

Auteur : Merzouki, Mohamed

Université de soutenance : Université Moulay Ismail, Faculté des Sciences, Meknès

Grade : DES ou DESA 1992

Résumé
Le présent travail montre que l’épuration des eaux usées domestique dans les bassins de stabilisation sous les conditions climatiques de la ville de Ourzazate, permet de produire un effluent de bonne qualité bactériologique. La concentration des coliformes fécaux dans les eaux usées épurées demeure inférieure à la norme recommandée par l’Oms pour une irrigation non restrictive. Elle est en moyenne de 70 germes par 100ml après une durée de suivi de deux années d’étude. Le taux d’abattement des germes recherchés dépend à la fois de la saison chaude pour les coliformes fécaux. L’abattement des streptocoques fécaux est respectivement de 4,24 et 4,48u.log. en saison froide et chaude. Le bassin de maturation M2 opère le plus faible taux d’abattement des germes recherchés. Alors que les bassins M1 et F3 contribuent à une forte élimination respectivement des coliformes fécaux et streptocoques fécaux. La constante d’abattement des coliformes fécaux dans les bassins de stabilisation est en moyenne de 1,03 j-1 en saison chaude. Par ailleurs, l’étude menée sur la recherche des salmonelles a révélé qu’aucune souche suspecte isolée à partir des eaux usées brutes ou épurées n’a été confirmée comme appartenant au genre Salmonella. La réutilisation des eaux usées épurées, au lieu des eaux usées brute permet de minimiser le risque de la contamination comparable au témoin. L’étude menée sur la survie des germes de contamination fécale dans le sol et sur le g=végétal, a révélé que la durée de survie de ces germes est plus réduite sur le végétal qu’elle ne l’est dans le sol. Les coliformes fécaux sont rapidement éliminés, en comparaison avec les autres bactéries. Ils ont une durée de survie de 12 jours sur le végétal et 28 jours dans le sol.

Mots clés : Traitement biologique, Bassin de stabilisation, Germe de contamination fécale, Salmonella, Irrigation, Contamination bactérienne

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 3 mars 2009, mise à jour le 13 janvier 2018