Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2014 → Contribution à l’étude éco-biologique d’artémia salina des zones humides de l’Ouest Algérien

Université El Djillali Sidi Bel Abbes (2014)

Contribution à l’étude éco-biologique d’artémia salina des zones humides de l’Ouest Algérien

BENMADDAH, Mohamed Missoum

Titre : Contribution à l’étude éco-biologique d’artémia salina des zones humides de l’Ouest Algérien.

Auteur : BENMADDAH, Mohamed Missoum

Université de soutenance : Université El Djillali Sidi Bel Abbes

Grade : Magister 2014

Résumé
L’Artémie (Artémia salina) est une espèce de crustacé vivant dans les lacs salés, les lagunes les chotts, les sebkhas et les marais salants. Elle se trouve en abondance dans les salines de l’ouest Algérien, grâce à sa forte reproduction. Cette espèce reste toujours très demandée dans le domaine d’exploitation des ressources hydriques et en aquaculture. L’objectif de ce présent travail, consiste à étudier l’aspect biologique et écologique de l’espèce vivant dans ses salines et porte aussi sur l’adaptation d’Artémia salina à différentes doses de salinités. Lorsque les conditions de vie du milieu ne sont plus favorables, l’Artémie est capable de produire des cystes, qui ont la faculté de pouvoir après réhydratation donner naissance à une larve appelée nauplius, et ce parfois même des années après. La résistance des cystes aux stress du milieu, en état de cryptobiose, leur permet de survivre à des températures extrêmes. Mais la facilité de stockage des cystes et les qualités nutritionnelles des nauplii en ont surtout fait une nourriture de choix pour la plupart des écloseries de poissons et de crustacés dans le monde. Les nauplii sont distribués aux larves dès l’éclosion ou après 24 à 48h d’enrichissement en protéines et en lipides. Les élevages aquicoles sont donc de gros consommateurs d’œufs d’Artémia. Les résultats obtenus au cours de notre étude, montre que le taux de reproduction varie en fonction des changements saisonnières, des facteurs écologiques et des éléments physicochimiques du milieu

Mots Clés  : Artémia salina aspect biologique adaptation éléments physicochimiques salines ouest Algérien

Présentation

Page publiée le 20 octobre 2018