Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2014 → Etude de l’activité antibactérienne et antifongique des extraits végétaux bruts de Punica granatum vis-à-vis de certaines souches bactériennes résistantes aux antibiotiques et antifongiques

Université El Djillali Sidi Bel Abbes (2014)

Etude de l’activité antibactérienne et antifongique des extraits végétaux bruts de Punica granatum vis-à-vis de certaines souches bactériennes résistantes aux antibiotiques et antifongiques

KANOUN, Khedoudja

Titre : Etude de l’activité antibactérienne et antifongique des extraits végétaux bruts de Punica granatum vis-à-vis de certaines souches bactériennes résistantes aux antibiotiques et antifongiques

Auteur : KANOUN, Khedoudja

Université de soutenance : Université El Djillali Sidi Bel Abbes

Grade : Doctorat en Sciences 2014

Résumé
Pour pallier aux problèmes de sensibilité d’une vaste gamme de micro-organismes aux antibiotiques et antifongiques synthétiques, nous sommes appelé à puiser dans nos ressources naturelles pour extraire de nouvelles substances de remplacement. Les extraits bruts issus des plantes renferment une très importante source de molécules biologiquement actives. C’est dans ce contexte que notre étude s’est orientée. Nous avons essayé d’évaluer l’activité antimicrobienne des différents extraits préparés à partir des dérivés du fruit Punica granatum. Nous avons également testé les extraits de ses écorces et de ses feuilles sur 16 bactéries, 4 levures pathogènes et 2 champignons phytopathogènes. Nous avons utilisé 4 types d’extractions, éthanolique, méthanolique, par décoction et par macération aqueuse. Le plus haut rendement était l’extrait issu de la macération aqueuse d’écorces (54,36 ±0,66%).Les bactéries testées en présence d’antibiotiques ont présenté une résistance plus au moins variable, en revanche ces mêmes bactéries étaient sensibles envers quelques extraits de la plante à des concentrations bien précises. La totalité des extraits ont révélé une activité antibactérienne remarquable. Nous avons constaté que les bactéries à Gram positif étaient plus sensibles aux extraits par rapport à celle desGram négatif, alors que les extraits testés ont marqué des diamètres de zone d’inhibition de 30 mm avec les Staphylococcus, tandis que pour Salmonella typhi ,les diamètres ne dépassaient pas 12,5 mm. Les résultats ont montré aussi que les extractions avec l’eau ont donné plus d’effet inhibiteur, il peut donc être parmi les meilleurs solvants pour extraire le plus de substance active. L’effet inhibiteur des 8 extraits sur les levures était considérable dont les zones d’inhibitions ont dépassé les 25 mm de diamètre. Les extraits ont agit positivement pour l’inhibition de la croissance mycélienne et l’inhibition de la sporulation des 2 champignons testés, c’est ainsi que les extraits éthanoliques ont présenté l’effet inhibiteur le plus haut, la croissance mycélienne était de 9 mm et 10mm et les taux d’inhibitions étaient de 75,67% et 72,97% ,ainsi l’inhibition de la sporulation a chuté à 1,8x105 spores/ml, par rapport à celle des témoins qui était de 9x105 spores/ml.

Mots Clés  : Antifongiques, Activité antimicrobienne, Punica granatum, Gram positif, Gram négatif, Zone d’inhibition, Croissance mycélienne, Inhibition de la sporulation.

Présentation

Page publiée le 3 novembre 2018