Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2013 → Ecobiochimie et valorisation des espèces du genre Ruta de Djebel Tessala (Algérie occidentale).

Université El Djillali Sidi Bel Abbes (2013)

Ecobiochimie et valorisation des espèces du genre Ruta de Djebel Tessala (Algérie occidentale).

BOUZIDI, Mohamed Ali

Titre : Ecobiochimie et valorisation des espèces du genre Ruta de Djebel Tessala (Algérie occidentale).

Auteur : BOUZIDI, Mohamed Ali

Université de soutenance : Université El Djillali Sidi Bel Abbes

Grade : Doctorat en Sciences 2013

Résumé
Sur le Djebel Tessala (nord-ouest algérien), le genre Ruta communément connu sous le nom du "Fidjel", est représenté par deux espèces ( Ruta montana(Clus.) L. et Ruta chalepensis L.) exploitées par la population locale. L’étude de la caractérisation des sols occupés par les deux espèces fait apparaitre que Ruta chalepensis L. préfère les sols sablo-argileux avec des teneurs importantes en calcaire actif. Alors que Ruta montana (Clus.) L. se développe sur des sols limoneux riches en calcaire total. L’étude des formations végétales contenants les espèces du genre Rutafait ressortir qu’elles se développent dans les garrigues des associations à Chaemerops humilis L. situées entre 700m et 1000m d’altitude en cohabitant le milieu avec des espècesissues de l’ordre des Stellarietea mediae (Lohmeyeur & Preising, 1951). L’analyse quantitative et qualitative par CCM des p olysaccharides pariétaux des espèces du genre Ruta révèle une richesse en cellulose avec une présence du glucose, galactose, xylose et fructose dans les feuilles et les tiges pour les deux espèces. L’extraction des huiles essentielles par hydrodistillation des deux espèces a révélé un rendement de l’ordre de 7.23% et de 6.104% pour Ruta chalepensisL. et Ruta montana(Clus.) L. respectivement. Les huiles essentielles des parties aériennes des d eux espèces sont analysées par CPG/SM. Cinquante deux composés sont identifiés avec les principales constituants sont : 2-undecanone (22.3%), 2-nonanon e (15.8%), 2-methyloctyl acetate and 2-methyldecyl ac etate (8.7%), 2-decanol (6.9%), α −pinene (5.6%), 2- Dodecanone (2.8%) pour Ruta chalepensisL. et cinquante composés sont aussi identifiés chez Ruta montana(Clus.) L. dont les majeurs constituants sont 2-un decanone (32.3%), 2-nonanone (10.3%), curcuphenol (7.1%), β - caryophyllene (6.5%), 2-Undecanol (3.9%), α - pinene (3.5%), 2-dodecanone (3.5%), 2- decanol (3.2%), 2-methyldecyl acetate (3.2%). L’étude de l’activité antibactérienne indique que l ’huile essentielle de Ruta montana(Clus.) L. montre un fort effet antibactérien contre Staphylococcus aureus , Pseudomonas aeruginosa , Mycobacterium kansasii et Mycobacterium vaccaepar rapport à l’huile de Ruta chalepensisL. qui présente un effet modéré seulement contre Staphylococcus aureus et Pseudomonas aeruginosa

Mots Clés  : Tessala, Ruta , Formations végétales, polysaccharides pariétaux, CCM, Huiles essentielles, CPG/SM, Activité antibactérienne

Présentation

Page publiée le 7 novembre 2018