Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2017 → Stratégies de défense observées chez le blé comme réponse à l’induction d’un stress oxydatif

Université Badji Moktar de Annaba (UBMA) 2017

Stratégies de défense observées chez le blé comme réponse à l’induction d’un stress oxydatif

Yaiche Fatma

Titre : Stratégies de défense observées chez le blé comme réponse à l’induction d’un stress oxydatif

Auteur : Yaiche Fatma

Université de soutenance : Université Badji Moktar de Annaba (UBMA)

Grade : DOCTORAT SANTE ENVIRONNEMENTALE 2017

Résumé
La plante, comme tout organisme vivant, est influencée durant toute sa vie par les conditions climatiques et non climatiques du milieu. Ces conditions, vont lui assurer soit un environnement favorable à la croissance et au développement, soit la soumettre à des facteurs de stress abiotiques ou biotiques qui vont perturber son métabolisme. L‘objectif essentiel de notre étude consiste à comprendre les stratégies adaptatives de la plante vis-à-vis le stress biotique et abiotique, provoqué par l‘agent pathogène d‘une maladie cryptogamique « la tache auréolée » et/ou un métal lourd : Le Cuivre. Dans ce contexte, un échantillonnage des plantes infestées (Triticum durum. Desf., var. Siméto) a été réalisé afin d‘évaluer sa toxicité en fonction de la gravité de la contamination qui est déterminée selon le nombre de tâches présentent sur les feuilles (non contaminées, faible, moyenne, et grave contamination) pour le stress biotique et en fonction des concentrations croissantes du sulfate de cuivre (0, 200, 400, 800µM) pour le stress métallique. Les résultats obtenus montrent un effet toxique, qui se manifeste par une diminution de la teneur en eau des feuilles, une forte augmentation du taux de protéines, de proline, de sucres totaux et du MDA et une diminution du taux des lipides et du glutathion, Ainsi une perturbation du taux de chlorophylle a, b et a+b. En revanche, une induction très significative des activités enzymatiques (CAT, APX et GST) intervenant dans le système de défense de la plante. L‘ensemble de ces résultats met en évidence la présence d‘un stress oxydatif généré par les deux types de stress. Mots clés  : Triticum durum Desf, Pyrenophora tritici-repentis, Sulfate de cuivre, Burst Oxydatif, Biomarqueurs de stress

Version intégrale

Page publiée le 4 novembre 2018