Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2005 → Bioécologie de lymantria dispar l dans les subéraies d’el tarf. Comportement alimentaire. Analyse des extraits des plantes associées aux chênes. Essais insecticides.

Université Badji Moktar de Annaba (UBMA) 2005

Bioécologie de lymantria dispar l dans les subéraies d’el tarf. Comportement alimentaire. Analyse des extraits des plantes associées aux chênes. Essais insecticides.

Ouakid, Mohamed laid

Titre : Bioécologie de lymantria dispar l dans les subéraies d’el tarf. Comportement alimentaire. Analyse des extraits des plantes associées aux chênes. Essais insecticides.

Auteur : Ouakid, Mohamed laid

Université de soutenance : Université Badji Moktar de Annaba (UBMA)

Grade : Doctorat 2005

Résumé
En algérie, l. dispar a été signalé dés 1925 puis de manière discontinue . Dans la région d’el tarf (extrême est de l’Algérie ), d’importantes pullulations ont été signalées à partir de 1984, mais aucun suivi des infestations n’avait été entrepris jusque-là. en 1985, nous avons mis en place un dispositif d’observation afin d’étudier les différents facteurs ayant provoqué les pullulations de ce ravageur les forêts de gourrah et de nahed .le suivi de ces deux gradations a permis de préciser le cycle évolutif du déprédateur en fonction des données écologiques (climat, altitude, végétation ), de procéder au dénombrement des différentes écophases et d’évaluer l’impact de diverses plantes de la suberaie (chêne-liège, chêne zeen, aubépine et garou ) sur le développement des chenilles .

Catalogue Collectif Algérie

Page publiée le 17 février 2019