Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Pollution tellurique du littoral nord-ouest du Maroc entre Tanger et Tétouan : caractérisation, impact sur l’environnement et proposition de solutions

Université Mohammed V - Agdal, Rabat (2007)

Pollution tellurique du littoral nord-ouest du Maroc entre Tanger et Tétouan : caractérisation, impact sur l’environnement et proposition de solutions

Blinda, Mohammed

Titre : Pollution tellurique du littoral nord-ouest du Maroc entre Tanger et Tétouan : caractérisation, impact sur l’environnement et proposition de solutions

Telluric pollution in the north-western littoral of Morocco : characterization, environmental impact and proposals of solutions

Auteur : Blinda, Mohammed

Université de soutenance : Université Mohammed V - Agdal, Faculté des Sciences, Rabat

Grade : Doctorat 2007

Résumé
L’étude réalisée sur la caractérisation des eaux résiduaires des agglomérations de la zone située entre Tanger et Tétouan, à travers le suivi spatio-temporel de plusieurs paramètres physico-chimique et métallique a permis de dégager les grandes lignes du fonctionnement des ces hydrosystèmes : 1-La comparaison entre l’étude granulométrique dans les sédiments superficiels et ceux situés à 20 cm profondeur indique l’existence d’un apport de sables fins récent (matières en suspension), en relation avec les activités humaines influencées par les régimes fluvial et éolien. 2-L’analyse physico-chimique montre que les rejets des villes de Tanger et Tétouan sont caractérisés par une forte charge polluante et très riches en phosphore et en azote total avec des valeurs moyennes dépassant pour la majorité des paramètres le Projet Marocain de Valeurs Limites Générales. 3) L’ensemble des analyses métalliques effectuées sur les eaux de surface au niveau des stations d’étude, révèle d’une manière globale, l’absence d’une contamination métallique par contre, une présence importante des métaux lourds toxiques recherchés Pb et Ni et à degré moins le Zn et le Cr dans les différents sédiments superficiels de la zone étudiée. En somme, la zone d’étude est une zone de double influence naturelle (continentale et marine) et anthropique (déchets liquides et / ou solides industriels et domestiques). Ces données permettront une meilleure gestion de la protection de l’environnement marin côtier, au bénéfice du développement de diverses activités riveraines, notamment la pêche, le tourisme, la baignade et les sports nautiques. Par ailleurs, la nécessité d’une gestion durable des eaux usées (implantation de stations d’épuration, pré-traitement des eaux industrielles, sensibilisation) dans la zone d’étude s’avère d’une importance majeure et immédiate afin d’améliorer la qualité des eaux, et de contribuer à l’amélioration de l’état de l’environnement marin côtier.

Mots clés : Eau de surface, Pollution, Qualité des eaux, Sédiment, Métal lourd, Géoenvironnement, Protection de l’environnement

Présentation (Toubk@l)

Version intégrale

Page publiée le 4 mars 2009, mise à jour le 4 janvier 2018