Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Evaluation des impacts des changements climatiques et de l’élévation du niveau de la mer sur le littoral de Tétouan (Méditerranée occidentale du Maroc) : Vulnérabilité et adaptation

Université Mohammed V - Agdal (2007)

Evaluation des impacts des changements climatiques et de l’élévation du niveau de la mer sur le littoral de Tétouan (Méditerranée occidentale du Maroc) : Vulnérabilité et adaptation

Niazi, Saida

Titre : Evaluation des impacts des changements climatiques et de l’élévation du niveau de la mer sur le littoral de Tétouan (Méditerranée occidentale du Maroc) : Vulnérabilité et adaptation

Auteur : Niazi, Saida

Université de soutenance : Université Mohammed V - Agdal, Faculté des Sciences, Rabat

Grade : Doctorat 2007

Résumé
Partant du postulat que le réchauffement du système climatique, et l’élévation conséquente du niveau de la mer sont maintenant pour la communauté scientifique sans équivoques, cette étude a tenté de contribuer aux efforts menés pour l’évaluation de la vulnérabilité et de l’adaptation des zones côtières marocaines face à ces changements. Le choix du littoral de Tétouan se justifie par le fait que c’est un littoral fortement sollicité depuis plusieurs décennies, par les activités de développement, notamment urbain et touristique qui ont interféré avec la dynamique hydro-sédimentaire du système côtier et causé une forte érosion des plages. L’état environnemental actuel, fortement dégradé de ce littoral, présage de difficultés majeures à s’adapter en cas d’élévation du niveau de la mer, si aucune mesure n’est entreprise pour le protéger de ce phénomène pourtant inéluctable. L’analyse des impacts biogéophysiques et socioéconomiques, selon différents scénarios et en considérant les horizons temporels 2050 et 2100, a montré que trois types principaux d’effets potentiels affecteraient cet espace côtier : 1. Une accélération de l’érosion côtière. Certaines plages vont fortement reculer et d’autres disparaître complètement (plages de Riffiene et Azla) au cours des prochaines décennies. 2. 20 % de la totalité du littoral présenteraient un risque de submersion avec un niveau d’inondation minimum (5m) ; et 27% pour un niveau de submersion maximum (10m). 3. Une intrusion saline affecterait jusqu’à la moitié de la superficie des aquifères de Smir et Martil-Alila en 2100. Tous ces impacts auront des incidences sur la biodiversité et les nombreux écosystèmes de ce littoral, ainsi que sur les activités socio-économiques de la région. Les cartes de vulnérabilité élaborées révèlent une vulnérabilité à l’élévation du niveau de la mer forte (entre Fnidek et M’diq) à très forte (entre Cabo Négro et Azla). Par conséquent, des mesures d’adaptation s’imposent dés à présent. Les options proposées combinent des techniques dures et douces, ainsi que des mesures d’accompagnement pour le moyen et long terme.

Mots clés : Changement climatique, Zone côtière, Réchauffement climatique, Elévation du niveau de la mer, Littoral de Tétouan, Impact biogéophysique, Incidence socio-économique, Vulnérabilité, Adaptation

Présentation (Toubkal)

Version intégrale (5,72 Mb)

Page publiée le 4 mars 2009, mise à jour le 11 janvier 2018