Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Apport des données couplées d’imagerie satellitaires ETM+ de Landsat 7 et modèle numérique de terrain appliqués à l’étude morphogénétique de la Haute et Moyenne Moulouya (Maroc)

Université Mohammed V, Rabat Maroc (2007)

Apport des données couplées d’imagerie satellitaires ETM+ de Landsat 7 et modèle numérique de terrain appliqués à l’étude morphogénétique de la Haute et Moyenne Moulouya (Maroc)

Amrani, Abderrahim

Titre : Apport des données couplées d’imagerie satellitaires ETM+ de Landsat 7 et modèle numérique de terrain appliqués à l’étude morphogénétique de la Haute et Moyenne Moulouya (Maroc)

Auteur : Amrani, Abderrahim

Université de soutenance : Université Mohammed V, Faculté des Sciences, Rabat

Grade : Doctorat 2007

Résumé
L’utilisation des outils de la géomatique (SIG et télédétection) permettent d’afficher, d’acquérir et de gérer toutes les informations à référence spatiale, afin de modéliser des phénomènes spatiaux et temporels. Ces nouvelles techniques sont devenues de plus en plus demandées en matière des études des géorisques, telle l’étude de la morphogenèse dans la Haute et Moyenne Moulouya. Elle nous a permis d’expliquer le processus de dégradation du capital - sol à travers des traitements de la géoinformation.L’objectif principal de ce travail vise l’explication de l’évolution morphohydrographique et morphostructurale de la dépression de la HMM, vis-à-vis de sa géomorphologie et géologie. Cette étude a permis de mieux comprendre les processus morphogénétiques et les mécanismes de dégradation des sols. Les travaux de terrain, en outre, nous ont permis de valider les résultats. Les interprétations et es discussions ont permis d’expliquer ce qui suit : - la typologie du réseau linéamentaire en précisant les directions de fracturations structurales majeures, qui ont guidé l’évolution morphostructurale de la dépression et leurs impacts sur l’évolution du réseau hydrographique ;- le facteur pente de deuxième ordre conjugué aux facteurs climatiques contrôlent largement la potentialité de drainage. Ce processus continue jusqu’à présent par un système d’érosion régressive, linéaire et en nappe ;- la typologie du réseau hydrographique et leurs impacts sur la morphohydrographique. Cette étude comparative nous a permis de faire extraire, sur le MNT, une panoplie d’informations d’ordre quantitatif et qualitatif ;- l’évolution des sols et occupation du sol, tout en donnant une grande importance au phénomène de dégradation des terrains ;le régime d’érosion en nappe et de processus de dégradation, naturelle et anthropisée, conduisent à une situation de stérilité de l’écosystème naturel et la création d’un milieu purement rhéxistasique.

Mots clés : Landsat 7 ETM+, MNT, Géomorphologie, Morphogenèse, Sol, Haute et moyenne Moulouya, Maroc, Géologie appliquée, Géomatique

Présentation (Toubkal)

Page publiée le 4 mars 2009, mise à jour le 3 janvier 2018