Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Amélioration de la résistance des porte-greffes d’agrumes vis-à-vis des contraintes biotiques et abiotiques

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fes (2007)

Amélioration de la résistance des porte-greffes d’agrumes vis-à-vis des contraintes biotiques et abiotiques

Benyahia, Hamid

Titre : Amélioration de la résistance des porte-greffes d’agrumes vis-à-vis des contraintes biotiques et abiotiques

Auteur : Benyahia, Hamid

Université de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Faculté des Sciences Dhar El Mehraz, Fes

Grade : Doctorat 2007

Résumé
Cette thèse entre dans le cadre d’un programme d’amélioration de la tolérance des porte-greffes d’agrumes vis-à-vis des contraintes biotiques et abiotiques des verges d’agrumes au Maroc, notamment la salinité, l’alcalinité et les maladies à Phytophthora spp. Nous avons montré que l’augmentation de la concentration de NaC1 ou du NA2SO4 dans l’eau d’irrigation, d’une part, cause une pourriture des racines et d’autre part, prédispose les tissus des racines de trois porte-greffes d’agrumes à une colonisation importante par P.parasitica. Par ailleurs, la salinité prédispose les porte-greffes à une attaque sévère par P.citrophthora sur tronc. Les résultats obtenus permettent de montrer que le mécanisme mis en jeu dans cette dernière activité est l’effet spécifique de l’ion C1ˉ. In vitro, la salinité stimule la croissance mycélienne, la production des sporanges et l’agressivité de P.citrophthora sur feuilles d’agrumes. Le mécanisme mis en jeu est l’effet spécifique de l’ion chlore. Le test de screening mis au point par inoculation sur feuilles et fragments de tiges, s’est montré très pratiques et susceptible de faire un screening rapide et en masse des porte–greffes d’agrumes vis-à-vis de P.citrophthora. Le test de screening des porte-greffes vis-à-vis de l’alcalinité a permis de révéler une sensibilité accrue du Poncirus trifoliata et du Flying Dragon suivi du citrange Carrizo, alors que le citrange Troyer s’est montré plus ou moins résistant. Le Citrus macrophylla et le Citrus volkameriana sont les porte-greffes les plus résistants dans les conditions d’expérimentation. L’induction des cals chez le citrange Troyer à partir de fragments d’épicotyle, est stimulée par la présence du BAP et le 2,4D dans le milieu de culture. La croissance des cals est très importante en présence du 2,4D et du BAP en obscurité. L’évaluation in vitro de l’effet de la contrainte saline et osmotique, chez trois porte-greffe, montre une corrélation entre le comportement, des porte-greffes d’agrumes utilisés, in vivo et in vitro. En fin, l’application des postules de KOH aux symptômes observés, pour la première fois au Maroc : taches striées (Tear stain sur fruits et desséchement des jeunes pousses Wither tips d’agrumes) a permis de montrer l’implication du Colletotricum gleosporioides dans le développement de ces maladies

Mots clés : Agrume, Porte-greffe, Salinité, Alcalinité, Phytophthora citrophthora, P.parasitica, Pourriture racinaire, Gommose, Screening in vitro, Callogenèse, Colletotricum gleosporioide

Présentation (Toubk@l)

Page publiée le 4 mars 2009, mise à jour le 4 janvier 2018