Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Résistance aux anthelminthiques des nématodes parasites du tube digestif chez les ovins et les équidés au Maroc

Université Mohammed V - Agdal (2006)

Résistance aux anthelminthiques des nématodes parasites du tube digestif chez les ovins et les équidés au Maroc

Zouiten, Habiba

Titre : Résistance aux anthelminthiques des nématodes parasites du tube digestif chez les ovins et les équidés au Maroc

Auteur : Zouiten, Habiba

Université de soutenance : Université Mohammed V - Agdal, Faculté des Sciences, Rabat

Grade : Doctorat 2006

Résumé
La résistance aux anthelminthiques des nématodes gastro-intestinaux chez les herbivores peut, si aucune mesure limitant son développement n’est préconisé, devenir un fléau économique majeur. Les objectifs de notre travail furent donc *D’évaluer au Maroc l’efficacité des molécules les plus utilisées contre ces nématodes ainsi que le degré d’une résistance éventuelle des parasites à ces molécules * De déterminer les espèces impliquées dans cette résistance Grâce à des tests in vitro (test d’inhibition d’éclosion des œufs, test de paralysie des larves L3) et in vivo (test de réduction fécale des œufs, bilan parasitaire), nous avons démontré, aussi bien chez le mouton que chez le cheval, l’existence d’une résistance aux benzimidazoles, variable selon la région et touchant plusieurs stades du cycle du parasite. La poursuite des travaux nous a permis d’identifier que les espèces de nématodes résistants aux benzimidazoles sont l’Haemonchus contortus et Teladorsagia circumcincta chez le mouton, et les cyathostomes chez le cheval. Le thiabendazole reste efficace contre les cyathostomes des ânes qui n’ont jamais été traités contre ces parasites. Existerait-il donc une relation entre la fréquence du traitement avec une même molécule et l’apparition d’une résistance à cette molécule ? Les perspectives à envisager consistent à sensibiliser les éleveurs pour une utilisation plus raisonnée des molécules encore efficaces contre ces nématodes et à introduire des méthodes alternatives telle que la phytothérapie, la gestion des pâturages et le traitement sélectif des animaux.

Mots clés : Biologie, Anthelminthique, Nématode, Résistance, Equidés, Ovin, Maroc, Immunologie, Parasitologie

Présentation (Toubk@l)

Version intégrale (6,63 MB)

Page publiée le 4 mars 2009, mise à jour le 11 janvier 2018