Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Contribution à l’étude du métabolisme du nitrate chez quelques variétés marocaines de blé tendre

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fes (2002)

Contribution à l’étude du métabolisme du nitrate chez quelques variétés marocaines de blé tendre

Bendriss Amraoui, Mohammed

Titre : Contribution à l’étude du métabolisme du nitrate chez quelques variétés marocaines de blé tendre

Auteur : Bendriss Amraoui, Mohammed

Université de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Faculté des Sciences Dhar El Mehraz, Fes

Grade : Doctorat 2002

Résumé
La croissance, l’absorption, la réduction, le métabolisme du NO3 et du carbone ainsi que l’exsorption du NO3 et des sucres ont été examinés chez quatre variétés marocaines de blé tendre (Triticum aestivum L. var. Achtar, Saâda, Saba et Tegyey32). Après germination, les plantules sont cultivées en conditions contrôlées sur solution nutritive jusqu’au stade 21 jours. L’azote minéral est fourni aux plantules exclusivement sous forme de nitrates. Les résultats obtenus permettent de distinguer les quatre variétés au niveau de l’élongation foliaire, la réduction du nitrate et de métabolisme du NO3 et du carbone ainsi que l’exsorption du nitrate sur sels. Les données montrent un effet des sels (KCI et CaC12), de l’eau et de la lumière sur l’exsorption du nitrate. L’examen de l’exsorption du nitrate en parallèle avec celle des sucres montre qu’elles se font par des systèmes différents mais sont par contre liées indirectement par la lumière et les processus de la translocation phloèmique, de la respiration et de l’assimilation du nitrate. Selon les expériences de défoliation, l’exsorption est stimulée par les feuilles immatures (F3 et F4) et l’apex, par contre elle est inhibée par les feuilles matures (F1 et F2). La composition inter-variétal montre que l’exsorption des nitrates est conjointement régulée par les racines et la partie aérienne et que ce contrôle est influencée par les sels et la lumière. A l’obscurité, la comparaison de l’exsorption des plantes privées de F1 et F2 avec celle des plantes intactes montre que les feuilles matures contribuent aussi dans la régulation de l’exsorption racinaire par l’apex. Ces feuilles sont soupçonnées soutenir cette régulation à l’obscurité en supportant la synthèse des substances impliquées dans ce contrôle. L’ensemble de ces résultats suggère l’existence d‘une coordination intra et inter-organaire de l’exsorption en parallèle avec les facteurs du milieu. Ces résultats peuvent servir de préalable à l’étude du mécanisme de l’efflux et des gènes qui le gouvernent ainsi que dans la sélection variétale pour les meilleures performances en efficacité d’utilisation, de rétention et de stockage du nitrate à un stade végétatif précoce chez le blé tendre.

Mots clés : Blé tendre, Métabolisme du NO3 et du carbone, Exsorption, Régulation, Variété

Présentation (Toubk@l)

Version intégrale

Page publiée le 4 mars 2009, mise à jour le 4 janvier 2018